"Benalla" désormais une marque d'armes, de cigarettes et d'horoscopes

"Benalla" désormais une marque d'armes, de cigarettes et d'horoscopes

Publié le :

Mardi 25 Septembre 2018 - 19:09

Mise à jour :

Mardi 25 Septembre 2018 - 19:14
Le nom "Benalla" a été enregistré fin juillet comme marque pour un grand nombre d'activités commerciales par une avocate parisienne, notamment dans le domaine des armes. Une démarche qui peut permettre de l'utiliser, mais aussi de le protéger.
© - / TF1/AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le nom d'Alexandre Benalla est désormais connu de tous. L'ancien chargé de mission de l'Elysée est au centre du plus gros scandale qui ait touché l'exécutif au cours de ce quinquennat. Il pourrait également devenir une marque.

En effet, un enregistrement du nom "Benalla" a été fait à l'Institut national de la propriété intellectuel (INPI) le 23 juillet dernier, quelques jours seulement après les révélations du Monde montrant Alexandre Benalla violenter des manifestants le 1er mai à Paris.

Repéré par La Dépêche du Midi, ce dépôt concernent notamment les "armes à feu, munitions et projectiles, explosifs, feux d'artifice, produits pyrotechniques, pétards, étuis pour fusils, fusées de signalisation". Une catégorie qui semble faire écho à l'image de "Rambo" passionné par les armes qui colle désormais à Alexandre Benalla et que les récentes révélations de Médiapart ont renforcé.

Voir: Alexandre Benalla armé pendant la campagne de Macron? "Fake news" et "photomontage" répond-il

Mais ce dépôt concerne aussi de très nombreuses autres activités commerciale allant des vêtements au cigarettes en passant par les services de taxis, les établissements d'horoscope ou les services de pompes funèbres.

Une multinationale à ce nom serait-elle en train de se monter? Ce n'est pas probable. La personne à l'origine de ces nombreux dépôts peut avoir souhaité "verrouiller" son utilisation à des fins commerciales, mais aussi pour rendre impossible par d'autre son utilisation. Par exemple, Thomas Thevenoud avait déposé dès 2014 la marque "Phobie administrative".

Un indice est peut-être à chercher du côté de l'identité de la personne qui a procédé à cette démarche. Il s'agit d'une "avocate au barreau de Paris, qui est notamment attributaire d'un marché public pour assurer la représentation du préfet de police pour certains dossiers de contentieux devant les tribunaux judiciaires" précise La Dépêche du Midi.

Lire aussi:

Alexandre Benalla responsable de la (chère) boutique de l'Elysée

Benalla, simple collaborateur ou garde du corps ? des doutes persistent

Le nom "Benalla" a été déposé comme marque à l'INPI pour de très nombreuses activités commerciales.


Commentaires

-