Nord: ils tuent des volailles dans un parc en plein jour devant des témoins

Nord: ils tuent des volailles dans un parc en plein jour devant des témoins

Publié le :

Vendredi 17 Août 2018 - 15:38

Mise à jour :

Vendredi 17 Août 2018 - 15:48
Mardi, un groupe de sept personnes dont trois mineurs ont débarqué dans un parc dans la commune de Bondues. Là, visiblement par pure cruauté, ils ont massacré des volailles qui évoluaient en liberté, les battant et les achevant à la carabine. Ils ont été arrêtés.
©Haleksandre/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

La cruauté des auteurs de l'acte n'a d'égal que leur bêtise: mardi 14, un groupe d'individus s'en est pris à des poules et des coqs évoluant en liberté dans un parc, en leur tirant dessus avec une carabine après les avoir battus comme le rapporte France 3 Hauts-de-France. Le nombre exact d'oiseaux ainsi massacrés n'est pas connu avec exactitude.

Les faits se déroulent en début d'après-midi sur la commune de Bondues dans le département du Nord. La bande composée de sept personnes, âgées de 14 à 49 ans a débarqué dans le parc du Septentrion où des volatiles habitués à l'homme égayent les lieux.

Sans raison apparente autre qu'un acte de méchanceté gratuite, les individus commencent à frapper les animaux à coups de pied. Les malheureuses volailles ont ensuite été achevées à bout portant à la carabine à plomb, deux armes ayant été utilisées.

Lire aussi: Cruauté envers les animaux à Marseille: des chiens et chats affamés, congelés, démembrés et brûlés

Comble de l'audace (ou de l'inconscience) des assaillants, les actes ont été commis en plein jour, devant des témoins qui ont averti les forces de l'ordre. Celles-ci sont intervenues et ont pu arrêter les délinquants sur place. Sur les sept suspects interpellés, trois sont mineurs. Ils devront répondre devant la justice des actes de mise en danger de la vie d'autrui (pour avoir ouvert le feu dans un espace public) et d'actes de barbarie et de cruauté envers les animaux.

Le fait de donner volontairement un animal par pure acte de cruauté gratuité peut valoir à l'auteur des faits de prison pouvant aller jusqu'à deux ans ferme.

Voir aussi:

Cruauté envers les animaux: un chien congelé vivant par son maître

Ils l'émasculent, lui arrachent les dents et le torturent à mort: quatre accusés devant le tribunal

Le groupe a abattu les volailles sans raison apparente.


Commentaires

-