Nord: le député Christian Hutin victime d'un violent "home-jacking"

"On a vécu l'enfer"

Nord: le député Christian Hutin victime d'un violent "home-jacking"

Publié le :

Mardi 02 Janvier 2018 - 13:47

Mise à jour :

Mardi 02 Janvier 2018 - 13:56
Le député apparenté socialiste Christian Hutin a été cambriolé par trois individus masqués dans la nuit de lundi à mardi, à son domicile de Malo-les-Bains dans le Nord, alors qu'il était avec sa femme et sa fille. Plusieurs biens ont été volés, dont une voiture. Les suspects sont activement recherchés par la police.
©Capture d'écran
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le député apparenté socialiste Christian Hutin, élu dans la 13e circonscription du Nord, a commencé 2018 d'une manière assez traumatisante. Dans la nuit de lundi 1er à ce mardi 2, alors qu'il dormait paisiblement avec son épouse à son domicile de Malo-les-Bains, tout près de Dunkerque, trois individus masqués ont pénétré chez eux et leur ont soutiré de l'argent et des bijoux sous la menace.

Selon La Voix du Nord, qui révèle les faits, Christian Hutin n'a pas su dire aux enquêteurs si les cambrioleurs étaient armés ou non. Dans la panique, il a obtempéré, de peur qu'un des individus ne s'en prennent à sa femme ou sa fille, qui s'était cachée sous son lit, dans sa chambre. C'est d'ailleurs la jeune fille qui a prévenu la police.

Lire aussi: Cambriolage chez un diamantaire parisien - un butin de deux millions d'euros

Mais avant que les forces de l'ordre n'arrivent, les voleurs ont pris la fuite à bord d'une voiture du député, dont ils ont trouvé les clés sur une commode dans l'entrée.

Si Christian Hutin, sa femme et sa fille n'ont reçu aucun coup, ils n'en restent pas moins traumatisés psychologiquement par ce "home-jacking": "On a vécu l’enfer. Tu es chez toi, ta femme hurle, tu ne sais pas où est ta fille, tu te retrouves avec des mecs cagoulés en face de toi. Tu penses que tu vas mourir… Ta vie s’effondre en trente secondes", a confié le député à La Voix du Nord.

Un cambriolage d'autant plus traumatisant qu'il s'agit du quatrième subi par la famille dans cette maison en à peine cinq ans. "Ma femme ne veut plus vivre dans cette maison".

Une enquête pour vol avec violences en réunion a été ouverte et les autorités recherchent activement les malfrats.

Le député Christian Hutin, sa femme et sa fille, ont été très choqués par ce violent "home-jacking".

Commentaires

-