La Bassée: des restes humains retrouvés flottant à la surface du canal d'Aire

La Bassée: des restes humains retrouvés flottant à la surface du canal d'Aire

Publié le :

Dimanche 04 Juin 2017 - 15:29

Mise à jour :

Dimanche 04 Juin 2017 - 15:47
Une péniche a heurté samedi un objet lourd dans le canal d'Aire, à La Bassée, au nord de Lens. Le propriétaire a alerté les autorités, qui ont découvert sur place des restes humains et un pare-chocs de voiture.
© FRED TANNEAU / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un batelier hollandais, aux commandes d'une péniche sur le canal de l'Aire, à La Bassée, une quinzaine de kilomètres au nord de Lens, a fait une macabre découverte samedi 3, alors qu'il naviguait en direction de la commune de Mont-Bernanchon.

Selon La Voix du Nord, l'homme a alerté les autorités après avoir heurté un pare-chocs de voiture dans le fond du canal. Vers 11h, les pompiers ont déboulé sur place et ont découvert des restes de corps humain flottant à la surface de l'eau.

Pensant que le squelette pouvait se trouver dans la voiture, les plongeurs ont rapidement commencé à fouiller le lac. D'autres fragments d'os humains ont été retrouvés. Mais à part le fameux pare-chocs, samedi soir il n'y avait toujours pas trace d'une carcasse de voiture. Aucune trace non plus de la tête du cadavre…

Selon les premiers éléments de l'enquête, le corps s'est totalement disloqué lorsqu'il est entré en collision avec la péniche. Certains morceaux auraient même été "broyés par l'hélice".

Les premiers os retrouvés ont permis de déterminer le sexe de la victime. Il s'agit d'un homme. C'est à peu près la seule chose dont les gendarmes sont certains. Ils espèrent retrouver rapidement la voiture pour ensuite faire une recherche via la plaque d'immatriculation.

L'ADN pourrait également venir apporter quelques lumières. L'institut de recherches devrait accélérer ses analyses des premiers éléments organiques afin d'ensuite comparer les résultats au fichier des personnes disparues.

Les premiers os retrouvés ont permis de déterminer le sexe de la victime. Il s'agit d'un homme. (illustration)


Commentaires

-