Une dizaine d'animaux décapités à Roubaix: un suspect interpellé après une course-poursuite

Une dizaine d'animaux décapités à Roubaix: un suspect interpellé après une course-poursuite

Publié le :

Mardi 01 Août 2017 - 19:59

Mise à jour :

Mardi 01 Août 2017 - 20:05
Les membres de l'association gérant un jardin pédagogique à Roubaix (Nord) ont découvert lundi une dizaine de têtes d'animaux. La police a fait le lien avec des cadavres décapités retrouvés dans un véhicule après une course-poursuite samedi. Un des passagers a été interpellé.
©Arthur Lombard/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Oies, coqs, dindons... Une dizaine d'animaux de basse-cour ont été retrouvés décapités lundi 31 au Jardin de Chlorophylle, situé à Roubaix (Nord). Les bénévoles qui gèrent ce "site éco-pédagogique, où de multiples ateliers d'éducation à l'environnement sont proposés", installé sur une ancienne friche urbaine, ont découvert avec horreur les têtes des oiseaux, les corps ayant été dérobés durant le week-end.

"C’est la troisième fois en six mois que nous sommes victimes de vols d’animaux. Les fois précédentes, nous n’avions aucune trace des animaux volés. Là, c’est un massacre, les bêtes ont été décapitées", ont-ils déclaré à La Voix du Nord qui révèle l'affaire.

Un suspect a cependant été interpellé avant même que le carnage ne soit découvert. Celui-ci a en effet attiré l'attention des policiers dans la nuit de vendredi 28 à samedi 29, à proximité du jardin. Les fonctionnaires ont pris en chasse une voiture qui roulait à vive allure dans Roubaix. Une course-poursuite qui s'est poursuivie et terminée sur l'autoroute A22 où le conducteur a perdu le contrôle de son véhicule.

Deux de ses occupants sont parvenus à prendre la fuite mais un troisième a été interpellé. Dans la voiture, les policiers ont retrouvé les corps décapités des animaux dérobés, vraisemblablement tués sur place. L'association gérant le jardin a fait part de son intention de porter plainte. Le fait "de donner volontairement la mort à un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité" est punissable d'une contravention de 5e classe (jusqu'à 1.500 euros d'amende, 3.000 euros en cas de récidive). Les deux autres passagers sont toujours recherchés.

Les suspects ont pris la fuite mais le conducteur a perdu le contrôle sur l'autoroute.


Commentaires

-