Nordahl Lelandais entendu 10 heures par les juges d'instruction sur la mort d'Arthur Noyer

Nordahl Lelandais entendu 10 heures par les juges d'instruction sur la mort d'Arthur Noyer

Publié le :

Mardi 06 Février 2018 - 08:05

Mise à jour :

Mardi 06 Février 2018 - 08:08
©Capture d'écran
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Nordahl Lelandais, mis en examen dans la mort du caporal Arthur Noyer, a été entendu lundi par les juges en charge de l'enquête qui l'ont interrogé pendant 10 heures. Aucun élément sur cette audition n'a encore fuité.

Il a été longuement interrogé mais on ne connaît pas pour l'instant la teneur des éléments nouveaux de l'enquête. Nordahl Lelandais a été entendu pour la première fois lundi 5 fois par les juges d'instruction depuis sa mise en examen dans l'enquête sur l'enlèvement et la mort du caporal Arthur Noyer.

L'ancien militaire de 34 ans, seul suspect annoncé dans cette affaire est reté pas moins de 10 heures devant les magistrats. Arrivé le matin à Chambéry (Savoie) depuis sa cellule de la prison de Saint-Quentin-Fallavier, l'habitant de Domessin a essuyé les questions des juges enquêteurs et n'est ressorti du palais de justice que peu après 19h.

Aucune avancée n'a pour l'instant fuitée sur la position du suspect face aux éléments à charge contre lui. Nordahl Lelandais, également mis en examen dans l'enquête sur la disparition de Maëlys à Pont-de-Beauvoisin (Isère), avait nié son implication lors de garde à vue. Il reste toujours présumé innocent.

Aller plus loin: Nordahl Lelandais chasseur d'homosexuels? Le nouveau témoignage pris très au sérieux par les enquêteurs

Le Dauphiné libéré avait réussi lundi soir à contacter Alain Jakubowicz, l'avocat du suspect, qui est resté discret sur le déroulé de l'audition. Il a cependant tenu à assurer que son client n'avait "jamais, jamais gardé le silence" dans cette affaire. Il démentait ainsi l'information selon laquelle lors de la garde à vue de Nordahl Lelandais en décembre, l'homme n'avait pas répondiu aux questions des policiers puis des juges ayant décidé de sa mise en examen.

Arthur Noyer, caporal basé dans une caserne de l'agglomération de Chambéry, a disparu une nuit d'avril en sortant d'une boîte de nuit, visiblement éméché. Il n'a plus jamais donné signe de vie depuis jusqu'à ce qu'un morceau de sa boîte crânienne ne soit retrouvé en septembre à Montmélian, une commune de l'agglomération chambérienne, puis d'autres ossements en janvier.

Lire aussi: Affaire Maëlys: une pétition pour qu'Emmanuel Macron reçoive les parents de la petite fille

Nordahl Lelandais a été soupçonné car le bornage de ses téléphones mobiles correspondait à celui d'Arthur Noyer. Les enquêteurs soupçonnent l'ancien maître-chien d'avoir embarqué dans son Audi A3 la future victime (dont les données téléphoniques montrent qu'il a marché à pied avant d'être sans doute pris en stop) et de l'avoir tué pour un mobile encore mal défini. Si le trentenaire a admis qu'il était bien aux endroits où le bornage le situe, il nie toute implication.

Nordahl Lelandais a été longuement interrogé par les juges en charge de l'enquête sur la mort d'Arthur Noyer.


Commentaires

-