Nordahl Lelandais tueur en série ? L'enquête ne trouve pas d'autres victimes

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 23 octobre 2018 - 22:35
Image
Nordahl Lelandais
Crédits
©Capture d'écran
Les enquêteurs n'ont pas trouvé d'autres victimes de Nordahl Lelandais pour le moment.
©Capture d'écran
La cellule Ariane est chargée d'étudier le lien hypothétique entre 900 affaires de disparition et Nordahl Lelandais. Le travail est bientôt terminé et aucune victime possible de l'ancien militaire n'a, pour l'instant, été recensée.

Minutieusement, l'enquête se poursuit. Et la piste du tueur en série semble s'éloigner petit à petit même si toutes les pistes n'ont pas encore été étudiées. Selon une information du journal 20 Minutes, la cellule Ariane chargée de vérifier un lien entre Nordahl Lelandais et des cas de disparitions inquiétantes non résolues a bientôt terminé son travail. Et n'a pour l'instant rien trouvé.

Le groupe, composé de gendarmes, avait été créé en janvier 2018 par le pôle judiciaire de la gendarmerie de Pontoise. La cellule devait fouiller en profondeur la vie de l'ancien militaire qui a reconnu avoir tué la petite Maëlys (il n'était pas encore passé aux aveux lors du lancement d'Ariane) et le caporal Arthur Noyer en 2017, à quelques mois d'intervalle. Rapidement la machine s'était emballée: le trentenaire, connu jusque-là de la justice pour l'incendie d'un restaurant avait-il commis d'autres meurtres? L'hypothèse était crédible, tant les deux victimes du tueur présentaient des profils radicalement différents, avec des mobiles qui, dans les deux cas, ne sont d'ailleurs toujours pas connus avec exactitude.

Et la tâche s'annonçait colossale: pas moins de 900 dossiers à traiter et, pour chacun, il fallait retracer au moment de la disparition le lieu où se trouvait Nordahl Lelandais. Son nom avait notamment été évoqué dans des cas toujours mystérieux, comme celui d'Estelle Mouzin en 2003 –Nordahl Lelandais était affecté dans une caserne à 150 kilomètres de là, ou dans des disparitions plus proches de son domicile de Domessin en Savoie.

Voir aussi - Affaire Maëlys: la tête du mannequin arrachée par Nordahl Lelandais lors de la reconstitution

Selon le quotidien, les gendarmes de la cellule Ariane ont étudié environ 800 dossiers, sans résultat. Il reste donc une centaine de cas à vérifier. Mais selon les enquêteurs, les éléments déjà connus sur la mort de Maëlys et d'Arthur Noyer dressent plutôt le portrait d'un meurtrier opportuniste qu'un véritable tueur en série. Nordahl Lelandais a rencontré Maëlys dans un mariage à Pont-de-Beauvoisin et Arthur Noyer dans une soirée à Chambéry, et les a tués le jour même.

Nordahl Lelandais a été mis en examen dans une troisième affaire, celle de l'agression sexuelle à son domicile d'une petite cousine. C'était une semaine avant la rencontre mortelle entre l'ancien maître-chien et la petite fille.

Lire aussi:

Nordahl Lelandais affirme qu'Arthur Noyer s'est réincarné en Maëlys

Affaire Maëlys: le "regard noir de pervers" de Nordahl Lelandais sur la mère

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.