Nourrice, elle droguait les enfants pour aller se faire bronzer

Nourrice, elle droguait les enfants pour aller se faire bronzer

Publié le :

Lundi 12 Mars 2018 - 16:55

Mise à jour :

Lundi 12 Mars 2018 - 17:06
January Neatherlin, qui se disait nourrice, a été condamnée à 21 ans de prison vendredi dans l'Oregon aux Etats-Unis. En charge de sept enfants, elle les droguait chaque jour pour pouvoir aller faire du sport et se faire bronzer.
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

January Neatherlin, âgée de 32 ans, a été condamnée vendredi 9 à 21 ans et quatre mois de prison ferme dans l'Etat de l'Oregon. Nourrice autoproclamée, elle tenait une crèche à domicile et y accueillait chaque jours sept enfants âgés de moins de cinq ans.

La crèche prénommée "Les Petits rires" était située à Bend, sur la côte ouest des Etats-Unis. Les parents n'y avaient accès de 11h à 14 chaque jour, officiellement pour que les enfants aient un temps de repos après le repas.

A voir aussi: Viols et agressions sexuelles sur mineurs - un membre du conservatoire de Tours mis en examen

Mais en vérité, la nourrice droguait les enfants pour pouvoir s'éclipser des lieux, pratiquer son sport quotidien et parfaire son bronzage selon le Daily Mail.

"Il n'y a pas de place dans notre société pour des monstres comme celui-ci. January n'a aucun respect pour la vie humaine", a dénoncé un des parents à la barre vendredi.

La nounou a été dénoncée par un ex. La police a pris l'information très au sérieux et est allée vérifier les faits il y a maintenant un an. Et en effet, à 11h les agents ont pu voir January Neatherlin en train de monter dans sa voiture pour aller vaquer à ses occupations.

Dans la crèche les sept enfants, dont le plus jeune était âgé de seulement six mois, étaient entassés dans une pièce.

Certains d'entre eux ont encore des séquelles des sévices qu'ils ont subis par la faute de leur nounou: syndrome du bébé secoué, troubles comportementaux ou encore difficultés à s'endormir.

Après enquête, il a aussi été prouvé que la nourrice autoproclamée n'avait en fait aucun diplôme l'autorisant à exercer la profession. Au tribunal, elle s'est excusée face aux parents en leur expliquant que "tout le monde fait des erreurs".

January Neatherlin a été condamnée à 21 ans et quatre mois de prison pour avoir régulièrement drogué les enfants dont elle avait la charge.


Commentaires

-