Nouvelle-Zélande: un trafic de nains de jardin pour financer de la drogue démantelé par la police

Nouvelle-Zélande: un trafic de nains de jardin pour financer de la drogue démantelé par la police

Publié le :

Jeudi 23 Février 2017 - 12:46

Mise à jour :

Jeudi 23 Février 2017 - 12:59
La police néo-zélandaise a découvert dans une maison pas moins de 300 nains de jardin et autres décorations de maison, dérobés pour financer l'achat de méthamphétamines. Un problème grave, que les autorités prennent très au sérieux.
©Olivier Bacquet/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est un trafic pour le moins particulier qui a été démantelé en Nouvelle-Zélande. Des consommateurs de drogue ont trouvé le moyen de financer frauduleusement leur consommation en se spécialisant dans le vol et le recel de… nains de jardin, d'après une information publiée le mardi 21 dans les médias locaux.

La police locale suspecte en effet fortement un lien de cause à effet après avoir découvert dans une maison de la ville de Flaxmere pas moins de 300 nains de jardin, agrémentés de quelques flamands roses factices et des pots de fleurs. Les autorités sont intervenues à l'origine dans la maison pour un motif a priori banal : une facture d'électricité impayée (l'équivalent de 6.000 euros tout de même…)

Les forces de l'ordre l'assurent, ce genre de vol est typique dans le pays d'un problème bien plus large, celui de la consommation de drogue. "C'est apparemment la mode en ce moment. Ils (les consommateurs, NDLR) prennent ces objets et les revendent pour acheter des méthamphétamines –c'est lié au crystal meth".

Le crystal meth, un stupéfiant qui se présente sous forme de cristaux translucides d'où son nom, est une drogue de synthèse qui libère de la dopamine dans les régions du cerveau qui contrôlent le plaisir. Se fumant, s'injectant, s'ingérant ou s'administrant par voie anale, cette drogue décuple l'énergie et lève les inhibitions. Cette drogue est souvent utilisée dans un cadre festif ou sexuel.

Plusieurs voisins de la maison s'étaient plaint de vols de leur décoration, qui peuvent être revendus jusqu'à 200 euros pièce par les voleurs, qui les repeignent avant de le remettre sur le marchés.

Malgré l'aspect amusant en apparence de ce trafic, il met en lumière la tendance inquiétante de la Nouvelle-Zélande à être envahie par les drogues, et notamment le crystal meth. Selon un article du quotidien anglais The Guardian, le deuxième pays d'Océanie, par sa superficie, est l'un des premiers consommateurs mondiaux de méthamphétamines.

Pas moins de 300 objets de décoration, notamment des nains de jardin, ont été découvert dans une maison.


Commentaires

-