Nu, il voulait "faire l'amour à la nature" et termine au commissariat

Vals-Près-le-Puy

Nu, il voulait "faire l'amour à la nature" et termine au commissariat

Publié le :

Vendredi 19 Janvier 2018 - 14:38

Mise à jour :

Vendredi 19 Janvier 2018 - 14:43
Un homme de 52 ans a été interpellé jeudi par les forces de l’ordre à Vals-Près-le-Puy, en Haute-Loire, où il achevait une balade en pleine forêt, totalement dénudé. "J’avais envie de faire l’amour avec la nature", a-t-il expliqué.
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Sa séance d'effeuillage champêtre l'a conduit au poste de police. Un habitant du Puy-en-Velay a été interpellé, jeudi 18, par la police. L'individu se promenait nu dans un chemin forestier à la sortie de la commune de Vals-Près-le-Puy (Haute-Loire), ce qui a intrigué d'autres promeneurs qui n'ont pas hésité à alerter les forces de l'ordre. Il a été placé en garde à vue.

Lors de cette dernière, il a été interrogé par les forces de l'ordre, surprises de cette pratique qui les a interloqués au vu des températures basses en cette saison. L’homme de 52 ans a confirmé aux policiers qu’il était un adepte du naturisme et n'était pas indisposé par la faible chaleur de ce mois de janvier: "les températures étaient correctes pour moi. J’ai eu envie de me dévêtir, j’ai vu des promeneurs au loin, je me suis caché mais un peu tard. Ils m’ont vu", rapporte France 3 Auvergne-Rhône-Alpes.

Lire aussi - Lamballe: les gendarmes le retrouvent nu, il avait perdu un pari

Et d'ajouter pour expliquer son geste surprenant: "J’avais envie de faire l’amour avec la nature". Sa garde à vue a été levée dans la foulée et l'homme a écopé d'un simple rappel à la loi. Les enquêteurs lui ont notamment expliqué que les faits d’exhibitionnisme sont punis d’un an d’emprisonnement. 

En octobre dernier, un homme de 68 ans avait été interpellé dans des circonstances similaires dans l’Ain à Péronnas, dans la forêt de Seillon. Après avoir été conduit au commissariat de police, cet individu a notamment expliqué qu’il était encore "très bien conservé" pour son âge et qu’il voulait "faire profiter les autres" de son "joli corps".

Le promeneur nu a écopé d'un rappel à la loi.

Commentaires

-