Oise: 200 chasseurs vont venir appuyer les gendarmes du département

Oise: 200 chasseurs vont venir appuyer les gendarmes du département

Publié le :

Lundi 08 Janvier 2018 - 11:52

Mise à jour :

Lundi 08 Janvier 2018 - 12:03
Les gendarmes de l'Oise vont voir des renforts conséquents les appuyer dès la fin du mois de janvier: 200 chasseurs volontaires viendront les assister dans la surveillance des bois et forêts pour lutter contre le braconnage ou repérer les comportements "suspects".
©Jean-François Monier/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Ils sont actuellement formés par les gendarmes à qui ils prêteront main forte. "Ils", ce sont les chasseurs du département de l'Oise qui seront d'ici quelques jours affectés à la surveillance des bois et des forêts du département pour appuyer les forces de l'ordre sur ces zones parfois difficiles d'accès et que les militaires ne peuvent pas couvrir efficacement.

La Fédération des chasseurs de l'Oise compte pas moins de 18.000 adhérents. Lorsque la gendarmerie a donc lancé un appel à candidature pour suppléer les forces de l'ordre, pas moins de 400 personnes se sont portées volontaires. La moitié ont été retenues.

Lire aussi: Drôme: un chasseur pense voir un sanglier et abat un promeneur

Les chasseurs n'auront cependant aucune mission régalienne. Etant des personnes fréquemment dans les bois de l'Oise et ayant un sens particulier de l'observation, du moins en principe, ils auront pour mission d'informer les gendarmes lorsqu'ils remarquent certaines infractions ou comportements suspects. Dans le collimateur des forces de l'ordre: le braconnage, les dégradations des cabanes de chasse, l'abandon de véhicules voire le déversement sauvage d'ordures. Les chasseurs pourront également prendre des photos des infractions constatées qu'ils pourront remettre ensuite aux autorités compétentes.

La convention entre la préfecture et les chasseurs a été signée en mars 2017. Le dispositif appelé "chasseurs vigilants" est calqué sur "voisins vigilants" mis en place en 2011.

Les chasseurs aideront les gendarmes en surveillant les zones forestières.


Commentaires

-