Origny-Sainte-Benoîte: le maire instaure un couvre-feu pour faire face à une bande d'adolescents qui traîne toutes les nuits dans la commune

Radical

Origny-Sainte-Benoîte: le maire instaure un couvre-feu pour faire face à une bande d'adolescents qui traîne toutes les nuits dans la commune

Publié le :

Lundi 17 Juillet 2017 - 17:37

Mise à jour :

Lundi 17 Juillet 2017 - 18:05
Le maire d'une petite commune de l'Aisne a décidé, depuis le 11 juillet, d'interdire aux mineurs de se déplacer dans les rues de la commune la nuit. L'édile espère ainsi sensibiliser les parents d'une quinzaine de jeunes semant la pagaille dans le village.
©Frédéric Bisson/Flickr

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

  
-A +A

Pour le maire d'Origny-Sainte-Benoîte, trop c'est trop. L'édile de la commune d'un peu plus de 1.700 habitants a décidé de prendre une mesure radicale pour faire face à la multiplication des dégradations et des tapages nocturnes qui sont le fait de très jeunes adolescents, voire d'enfants. Il a donc été décidé de l'instauration d'un couvre-feu par arrêté municipal. Il concerne les mineurs qui n'auront donc plus le droit d'être seuls dans les rues de la commune après 23h. La mesure est entrée en vigueur le 11 juillet.

Le maire explique que le phénomène concerne une quinzaine de jeunes gens âgés a priori entre 10 et 15 ans. Ceux-ci, connus dans la commune et pas nécessairement perçus comme une nuisance la journée, traînent dans les rues jusqu'au petit matin, commettant de menus délits et répandant le vacarme dans ce village de l'Aisne.

"En période scolaire, c’est le week-end, mais en période de vacances, c’est tous les jours. Nous voulons tous passer un été tranquille"  assure l'élu qui explique vouloir surtout "sensibiliser les parents". "Qu'est-ce qu'on a à faire dehors en pleine nuit quand on a 14 ans?" s'emporte d'ailleurs le maire, Francis Delville cité par Franceinfo. Il explique avoir plus de problèmes avec ce groupe de mineurs qu'avec les majeurs qui errent également dans la commune, sirotant des bières ou écoutant de la musique mais se tenant relativement calmes.

Dorénavant, à Origny-Sainte-Benoîte, si un mineur est surpris en train de "traîner" dans les rues de la commune la nuit, il sera ramené à ses parents, voire conduit à la gendarmerie où il passera la nuit.

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
Si un mineur est surpris après 23 heures sur la commune, il risque de passer la nuit à la gendarmerie.

Commentaires

Identifiez-vous pour poster des commentaires