Ossements retrouvés dans le Massif des Ecrins: la victime identifiée

Dénouement

Ossements retrouvés dans le Massif des Ecrins: la victime identifiée

Publié le :

Mercredi 30 Septembre 2015 - 14:58

Mise à jour :

Mercredi 30 Septembre 2015 - 15:01
Alors que des ossements humains avaient été retrouvés dans le Massif des Ecrins (Hautes-Alpes) en août dernier, le parquet de Gap a annoncé l'identité de la victime: ils sont ceux d'un étudiants parisien disparu en 2011.
©Flickr
PARTAGER :
-A +A

Le mystère est levé. Les ossements découverts le 5 août dernier dans le parc national des Ecrins (Hautes-Alpes) ont été identifiés. D'après les expertises, et comme il avait été supposé il y a quelques semaines, ils appartiennent bien à Romain Bironneau, un étudiant parisien de 24 ans, disparu il y a quatre ans, a annoncé ce mercredi le parquet de Gap.

Les examens dentaires réalisés par l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) ont ainsi établi qu'il s'agissait bien du jeune homme disparu. En parallèle, des pièces d'identités de la victime ont également été retrouvées à l'intérieur d'un sac à dos découvert à proximité du lieu de la découverte, a annoncé le procureur de la République de Gap, Raphaël Balland. Concernant les circonstances de sa mort, les enquêteurs semblent se tourner vers la thèse de accident. "Aucun élément ne permet de penser que la mort n'aurait d'autres causes qu'un accident de randonnée", a-t-il ajouté.

Le jeune homme, alors en vacances dans les Hautes-Alpes, avait disparu le 5 juillet 2011, lors d’une randonnée. Les ossements, découverts par une randonneuse en ballade, avaient été retrouvés sur la commune de Saint-Maurice-en-Valgodemard, au pied du sommet "Le Pic de Pian" qui culmine à plus de 2.800 mètres d’altitude.

Très prisé par les amoureux de nature, le massif des Ecrins regorge de superbes randonnées mais peut se révéler dangereux lorsque l'on y pratique une activité sportive. Récemment, le 4 septembre dernier, un ressortissant belge âgé de 65 ans, qui faisait une randonnée avec deux de ses amis au-dessus du lac du Lauvitel, est décédé après avoir malencontreusement chuté d'un sentier, dévalant la pente sur une soixantaines de mètres. Quelques mois avant, en juin, quatre alpinistes y avaient également perdu la vie. 

 

Les ossements retrouvés dans les Ecrins sont ceux d'un étudiant parisien disparu en 2011.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:


Commentaires

-