Ouistreham: un baigneur porté disparu, les recherches stoppées

Ouistreham: un baigneur porté disparu, les recherches stoppées

Publié le :

Samedi 29 Juillet 2017 - 12:18

Mise à jour :

Samedi 29 Juillet 2017 - 12:25
©Flickr/Creative Commons
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une dizaine d’embarcations et un hélicoptère ont été mobilisés vendredi après-midi pour retrouver un nageur qui avait disparu après s’être éloigné du rivage à Ouistreham (Calvados). Mais les recherches ont malheureusement été abandonnées dans la soirée.

Le baigneur n’avait toujours pas été retrouvé près de 24 heures après sa disparition, malgré les importants moyens déployés pour le retrouver. Les recherches ont pris fin après plusieurs heures.

Il était environ 16h30, vendredi 28, à Ouistreham (Calvados) lorsque les sauveteurs du poste Riva Bella ont perdu de vue un homme qui se baignait dans la Manche. Ils ont tout d’abord envoyé un bateau pneumatique sur zone pour tenter de le retrouver. Mais après un quart d’heure de recherches vaines, des moyens plus importants ont été déployés, relate France Bleu.

Le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) Jobourg a été prévenu et le Sainte-Anne des Flots, un navire de la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer) a été sollicité, ainsi que trois autres embarcations des sauveteurs et des sapeurs-pompiers, auxquelles se sont ajoutés un bateau de la préfecture et un navire de pêche volontaire, détaille France 3.

Par la suite, deux autres Zodiac et même l’hélicoptère Dragon 76 de la sécurité civile ont été mobilisés pour tenter de retrouver le baigneur. Mais malgré la dizaine d’embarcations engagées dans les recherches, celles-ci se sont révélées infructueuses au bout de plusieurs heures. Vers 20h30 , il a donc été décidé de mettre fin aux opérations. Le Cross a toutefois lancé toute la nuit un message d’alerte signalant la disparition dans le secteur, mais au lendemain des faits, l’espoir de retrouver le nageur en vie apparaissait nul.

Selon les chiffres de Santé Publique France, la moitié des plus de 1.200 noyades estivales en 2015 (dont 436 mortelles) ont eu lieu en mer. "Lors d’une baignade en mer, restez dans une zone de baignade surveillée. Renseignez-vous sur l’état de la mer et des courants, et tenez compte de votre condition physique et de votre état de santé avant de vous lancer à l’eau!", prévient l’organisme public.

Un hélicoptère de la sécurité civile a été mobilisé pour les recherches (illustration).


Commentaires

-