Outreau: un animateur de centre de loisirs en garde à vue pour des attouchements sexuels sur un enfant de quatre ans

Outreau: un animateur de centre de loisirs en garde à vue pour des attouchements sexuels sur un enfant de quatre ans

Publié le :

Jeudi 09 Mars 2017 - 12:38

Mise à jour :

Jeudi 09 Mars 2017 - 12:47
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un animateur de centre de loisirs de 30 ans a été placé en garde à vue mercredi 8 car soupçonné d'attouchements sexuels sur un enfant de quatre ans. Il a reconnu les faits qui se sont déroulés au centre social Jacques-Brel d'Outreau.

Le suspect n'a pas d'antécédent judiciaire. Mercredi 8, un animateur de centre de loisirs d’Outreau, dans le Pas-de-Calais, a été mis en examen et placé en détention provisoire pour deux agressions sexuelles sur un enfant de quatre ans, a-t-on appris auprès de La Voix du Nord.

Ce sont les parents de la jeune victime présumée qui se sont déplacés au commissariat de Boulogne-sur-Mer pour déposer plainte, dimanche 5, pour des attouchements sexuels sur leur enfant de quatre ans qui de seraient déroulés la veille.

Âgé de trente ans, l’animateur, également salarié de l’Education nationale pour des interventions dans des écoles maternelles, a été placé en garde à vue, lundi 6. Lors de son audition, il a reconnu avoir agressé l’enfant à deux reprises, samedi et en début d’année, au centre social Jacques-Brel. A l'issue de sa garde à vue, il a été placé en détention provisoire.

Depuis ce placement, quatre nouvelles plaintes ont été déposées à son encontre pour des faits de même nature, a indiqué le parquet, qui n'exclut pas de nouvelles plaintes à venir. "C’est l’inquiétude du parquet, nous sommes obligés de remonter à rebours dans la carrière professionnelle de cet homme", a indiqué Pascal Marconville, procureur de la République.

Parallèlement, sous l’autorité du parquet, la brigade des mineurs a commencé à prendre contact avec les familles des différents enfants qui ont pu être en contact avec cet animateur.  Le suspect, détenu à la maison d'arrêt de Longuenesse (Pas-de-Calais), n'a pas encore été interrogé sur ces nouvelles.

Lors de son audition, le suspect a reconnu avoir agressé l’enfant à deux reprises.


Commentaires

-