Pantin: une mère et sa fille de deux ans chutent du 8e étage et tuent un passant

Pantin: une mère et sa fille de deux ans chutent du 8e étage et tuent un passant

Publié le :

Mardi 03 Avril 2018 - 07:50

Mise à jour :

Mardi 03 Avril 2018 - 07:52
Un homme de 60 ans a été tué par la chute inexpliqué d'une mère de famille et de sa fille de deux ans dimanche à Pantin. Le mère et son enfant sont toujours dans le coma ce mardi.
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La défenestration est pour l'heure, ce mardi matin, totalement inexpliquée. Dimanche 1er avril, une mère et sa fillette de 2 ans ont chuté de leur immeuble de Pantin et ont percuté un passant de 60 ans qui a succombé au choc. Les deux femmes sont tombées du 8e étage pour une raison inconnue.

Le journal Le Parisien révèle que la mère et son enfant ont survécu à la chute mais sont actuellement dans le coma. Une caméra de vidéosurveillance d'un commerce adjacent à l'immeuble a filmé la terrible scène qui s'est déroulé peu avant 16h30. Les pompiers sont rapidement arrivés sur place pour prendre en charge les trois blessés qui étaient encore en vie. Malheureusement, le sexagénaire n'a pas survécu à ses blessures. L'état de santé de la mère de famille inquiète particulièrement les médecins ce mardi, ils sont encore réservés sur sa survie.

Lire aussi - Paris: l'ascenseur chute de plusieurs étages dans le bâtiment en démolition, un ouvrier mort écrasé par la cabine

Le parquet de Bobigny a saisi la Sûreté territoriale de Seine-Saint-Denis pour rechercher les causes de la mort. L’hypothèse de l’intervention d’un tiers a été écartée. L’appartement était fermé de l’intérieur.

La victime, originaire d'Algérie, était logée dans cet immeuble HLM de Pantin par l’association France Terre d’Asile. "Elle était en situation régulière, reconnue réfugiée, elle avait un boulot chez Zara, et elle devait sortir vers un hébergement pérenne", a expliqué au quotidien Pierre Henry, directeur général de l’association. Le Parisien précise par ailleurs qu'une cellule de soutien psychologique doit être mise en place ce mardi pour les salariés de l’association qui accompagnaient la mère venant d’Algérie.

 

Une mère de 27 ans et sa fille de 2 ans sont dans le coma après une défenestration inexpliquée.


Commentaires

-