Paquet de cigarettes à 10 euros: en colère, les buralistes s'attaquent aux radars routiers (photo)

Paquet de cigarettes à 10 euros: en colère, les buralistes s'attaquent aux radars routiers (photo)

Publié le :

Vendredi 21 Juillet 2017 - 11:36

Mise à jour :

Vendredi 21 Juillet 2017 - 11:45
©Thomas Samson/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dans la nuit de jeudi à ce vendredi, de nombreux buralistes se sont attaqués à des radars routiers en les recouvrant d'une bâche en plastique afin de protester contre la hausse des prix des paquets de cigarettes à 10 euros. Cette action coup de poing a été menée dans toute la France.

Ils sont en colère et le font savoir. Dans la nuit de jeudi 20 à ce vendredi 21, de nombreux buralistes se sont attaqués à des radars routiers en les recouvrant d'une bâche en plastique afin de protester contre la hausse des prix des paquets de cigarettes à 10 euros, annoncée par Edouard Philippe le 4 juillet dernier. Des actions menées dans toute la France.

"Annoncer une augmentation du paquet de cigarette à 10 euros, juste avant les vacances, alors que nombre de nos concitoyens s’apprêtaient à partir à l’étranger, c’est donner un véritable coup de pouce aux achats frontaliers et au marché parallèle. C’est la raison pour laquelle nous avons effectué cette opération symbolique, qui est la première de toute une série d'initiatives", a expliqué dans un communiqué Pascal Montredon, le président de la confédération des buralistes.

Ce dernier a toutefois rappelé qu'"aucune dégradation n’a été effectuée" lors de cette action coup de poing, qui vise à priver l'Etat d'une manne financière. "Notre objectif était avant tout d’attirer l’attention du Gouvernement, du Parlement et de l’opinion publique", a-t-il ajouté.

Partant du constat que 27,1% du tabac aurait été acheté en dehors du réseau en 2016, les buralistes estiment qu'en augmentant le prix du paquet, les Français seraient d'avantage poussés à s'approvisionner aux frontières, sur Internet ou dans la rue. Pour eux, la seule solution efficace serait donc de mettre en place un plan national de lutte contre la contrebande et le marché parallèle du tabac "lesquels mettent en échec toute politique contre le tabagisme" et "représente un manque à gagner substantiel pour les finances publiques".  

Pour rappel, le prix des paquets de cigarettes n'a cessé d'augmenter dans le cadre de campagnes de prévention. Ainsi en 1990, un paquet coûtait 1,50 euros contre environ sept euros actuellement. 

Les buralistes se sont attaqués aux radars routiers pour protester contre la hausse des prix des paquets de cigarettes à 10 euros.


Commentaires

-