Paris: deux boas récupérés par les pompiers

Paris: deux boas récupérés par les pompiers

Publié le 11/09/2015 à 19:56 - Mise à jour à 19:57
©Sojka Libor/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): AZ

-A +A

Les pompiers ont récupéré, ce vendredi matin, de drôles de bêtes dans un appartement parisien du 11e arrondissement: deux boas. Ces reptiles, mesurant respectivement 130 et 60 centimètres de longueur, s'étaient échappés de leur vivarium.

C'est une intervention peu commune dans la région. Deux boas mesurant 130 et 60 centimètres de long ont été récupérés ce vendredi matin dans un appartement près de Bastille par une équipe spécialisée. "Les policiers nous ont appelés vers 07H00 pour nous signaler deux boas qui se seraient retrouvés en liberté dans un immeuble" du 11e arrondissement, a déclaré un porte-parole des pompiers de Paris.

Loin d'être sans risque, l'intervention a nécessité la présence des pompiers du "risque animalier", spécialisés dans la prise en charge des nouveaux animaux de compagnie. Arrivés rapidement sur place, ils ont retrouvés les reptiles, qui s'étaient échappés de leur vivarium, derrière le frigidaire d'un des appartements de l'immeuble. Très concentrés, les spécialistes les ont capturé "en douceur" et confiés à un établissement spécialisé, en attendant de vérifier si le ou la propriétaire des animaux détient les autorisations nécessaires pour détenir de tels animaux.

Cette journée a également été marqué par un autre évènement, toujours en rapport avec cette espèce animale, relayé par francetvinfo. Un fermier indien de 46 ans s'est fait mordre le sexe par un serpent venimeux alors qu'il urinait au beau milieu de son champs. Les photos, qui peuvent en choquer plus d'un(e), ont été publiées le 10 septembre dernier dans le New England Journal of Medicine.

Si les images de cette morsure peuvent laisser imaginer le pire, l'histoire se termine bien. Après trois heures d'attente et de souffrance, le quadragénaire a décidé de se rendre aux urgences où les médecins lui ont administré un anti-venin. En observation pendant 36 heures, l'homme, dont le pronostic vital n'est pas engagé, a finalement vu son pénis revenir à son état normal quatre jours plus tard.  

 

Auteur(s): AZ


PARTAGER CET ARTICLE :


Les pompiers ont capturé deux boas, ce vendredi, derrière un réfrigérateur d'un appartement parisien.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-