Paris: elle refuse d'acheter de la drogue, le dealer la jette dans la Seine

Paris: elle refuse d'acheter de la drogue, le dealer la jette dans la Seine

Publié le :

Mercredi 26 Juillet 2017 - 14:52

Mise à jour :

Mercredi 26 Juillet 2017 - 15:13
©Capture d'écran Google Street
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dans la nuit de lundi, une jeune femme a été jetée dans la Seine, quai d'Austerlitz dans le XIIIe arrondissement de Paris. Elle avait refusé d'acheter de la drogue à des dealers, l'un d'entre eux l'avait alors poussée par dessus bord. Saine et sauve, elle a tout de même été hospitalisée, les malfrats sont recherchés.

La nuit de fête a tourné au drame pour trois jeunes femmes lundi 24 vers minuit et demi. Alors qu'elles étaient sur le quai d'Austerlitz, dans le XIIIe arrondissement parisien, au niveau de la Cité de la mode et du design, elles ont été violement prises à partie par des dealers. L'une d'elle a été volontairement jetée dans la Seine.

Le grand bâtiment vert qui surplombe le fleuve abrite quelques boites et bars de nuits prisés de la jeunesse parisienne. Le joyeux petit groupe s'apprêtait donc à passer une bonne soirée lorsque trois hommes seraient apparemment venus leurs proposer d'acheter des stupéfiants. Les trois amies auraient alors décliné leur offre et c'est à ce moment que la situation ce serait envenimée.

"Un des trois dealers est alors revenu vers le petit groupe de filles avant d'en agripper une pour la jeter dans la Seine", a confié une source proche de l'enquête. "Un vigile en poste à la Cité de la mode et du design, située à proximité, a donné l'alerte après avoir aperçu la victime dans les eaux du fleuve", a-t-elle poursuivi.

Les policiers de la brigade fluviale sont heureusement intervenus rapidement pour extraire la jeune femme de l'eau. Celle-ci, en état de choc mais saine et sauve, a ensuite été conduite à l'hôpital Lariboisière dans le Xe arrondissement. Les policiers du XIIIe arrondissement de la capitale sont désormais chargés de retrouver les trois vendeurs de drogues, et plus particulièrement celui qui aurait jeté la victime à l'eau.

Les jeunes femmes étaient aux abords de la Cité de la mode et du design lorsqu'elles ont été prises à partie par des dealers.

Commentaires

-