Paris: un employé d'un restaurant mort éviscéré au couteau, l'assassin présumé se suicide

Paris: un employé d'un restaurant mort éviscéré au couteau, l'assassin présumé se suicide

Publié le :

Dimanche 04 Février 2018 - 17:29

Mise à jour :

Dimanche 04 Février 2018 - 17:43
Dimanche matin, les policiers du 14e arrondissement de Paris ont découvert une scène de crime particulièrement atroce à l'intérieur d'un restaurant. Un employé sri-lankaise a été évicérée.
© PATRICK KOVARIK / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Que s'est-il passé derrière la porte du restaurant "Chez Jacob" avenue du Maine, dans le 14e arrondissement de Paris? Ce dimanche matin en effet la police a découvert une scène de crime horrible: un employé sri-lankais de l'établissement y gisait dans une mare de sang, littéralement éviscéré.

Les faits débutent à 8h40 ce dimanche 4 au matin. Une employée se rend dans l'établissement qui venait de rouvrir depuis quelques jours. A peine rentré, elle constate la scène d'horreur et court prévenir les policiers du commissariat.

Ceux-ci ne peuvent que constater la situation. Dans le sous-sol de l'établissement, où est située la cuisine, des traces de lutte, du mobilier cassé, et un homme mort poignardé au visage et le ventre ouvert au couteau de cuisine. L'arme probable du crime se trouvait d'ailleurs sur les lieux de cet effroyable meurtre.

Lire aussi: Berriac: un mort et un blessé après une violente agression au couteau, un suspect interpellé 

Selon une information du magazine Le Point, qi n'a pas encore été confirmée, les enquêteurs vont rapidement identifier un autre employé du restaurant comme étant le principal suspect. Mais l'homme s'est donné la mort en Seine-Saint-Denis avant l'arrivée de la police.

La scène de crime a été isolée par un périmètre de sécurité fin d'y préserver au maximum les indices pour l'enquête qui a été confiée aux hommes du 3e district de police judiciaire.

On ignore en l'état actuel de l'investigation si la piste du crime passionnel ou si celle du règlement de comptes dans la communauté sri-lankaise est privilégiée.

Le principal suspect se serait suicidé, la police continue son enquête.


Commentaires

-