Paris: la police remet par erreur les papiers d'un colonel à un SDF

Paris: la police remet par erreur les papiers d'un colonel à un SDF

Publié le :

Jeudi 21 Juin 2018 - 07:27

Mise à jour :

Jeudi 21 Juin 2018 - 07:28
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

L'improbable confusion s'est déroulée mercredi dans un commissariat parisien, entre deux gardés à vue. Un sans-abri est reparti avec les affaire d'un colonel de l'armée française.

L'homme est activement recherché par les forces de l'ordre qui sont à l'origine de cette bévue. Un sans-abri, interpellé mardi 19 au soir, serait reparti du commissariat du 10e arrondissement avec les papiers d'un colonel de l'armée française. Problème, parmi les effets de l'officier se trouve un laissez-passer militaire confidentiel permettant d’accéder à des zones sécurisées.

Comme le rapporter Le Parisien, l'affaire a débuté quand un colonel est interpellé mardi pour des violences conjugales présumées après une dénonciation. L'officier supérieur est alors entendu par les policiers pour s'expliquer. Il va passer la nuit en cellule et vide donc toutes ses poches qui contiennent "portefeuille, argent, documents... et laissez-passer militaire".

Lire aussi - Le SDF qui avait volé 500.000 euros à Roissy arrêté... sans l'argent

"Là, face aux geôles, le colonel s’offusque et refuse d’être placé dans la même cellule que les SDF en dégrisement", précise le quotidien. Après négociation avec un agent de police, ce dernier a finalement accepté de placer le militaire dans les cellules d'un autre service qui fait bâtiment commun avec le commissariat: la 2e DPJ de Paris.

Dans la première cellule se trouvait un sans abri qui était en dégrisement. Le SDF va finir par sortir et se présenter devant un policier pour récupérer ses affaires. Par un incroyable quiproquo le fonctionnaire va lui donner, sans se rendre compte de son erreur, celles du colonel. Dont le fameux laissez-passer. On imagine sans peine la colère de l'officier quand celui-ci est sorti de geôle et a compris l'énormité de la méprise.

Depuis mercredi 20, le SDF est donc recherché par de nombreux policiers parisiens afin de récupérer les affaires du colonel et surtout le document confidentiel du ministère des Armées, précise Le Parisien.

 

Un policier parisien a remis par erreur les affaires d'un colonel à... un sans-abri.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:



Commentaires

-