Paris: le violeur ciblait des collégiennes, huit victimes avant son arrestation

Paris: le violeur ciblait des collégiennes, huit victimes avant son arrestation

Publié le :

Dimanche 12 Avril 2015 - 11:34

Mise à jour :

Dimanche 12 Avril 2015 - 11:38
©Gile Michel/Sipa
PARTAGER :

Pierre Plottu

-A +A

Les forces de l'ordre parisiennes ont interpellé vendredi 10 un dangereux violeur en série. L'homme est suspecté d'au moins huit viols et agressions sexuelles, dont sept sur de jeunes mineures qu'il repérait à la sortie du collège.

Pour cette seule semaine du lundi 6 au vendredi 10 avril, le suspect aurait fait quatre victimes. Un homme décrit comme un dangereux prédateur sexuel a été arrêté vendredi 10 par la Brigade de protection des mineurs de Paris, selon Le Parisien. Il est soupçonné d'avoir commis un total de huit viols ou agressions sexuelles, dont sept sur des jeunes filles mineurs, depuis le début du mois de mars dernier.

Toute la journée de vendredi, d'importants moyens policiers ont été déployés dans la capitale pour interpeller cet assistant éducatif de 37 ans et violeur en série. Il s'agissait d'aller vite: l'homme accélérait le rythme de ses méfaits et aurait commis au moins quatre agressions ou viols au cours des cinq jours ayant précédé son arrestation.

Les victimes, à l'exception d'une jeune femme de 22 ans, sont toutes des préadolescentes âgées de 12 à 14 ans. Après avoir repéré sa proie, le plus souvent à la sortie d'un collège, le prédateur la suivait puis, sous la menace d'une arme, la forçait à entrer dans un immeuble où il s'adonnait à ses plus bas instincts. Les faits auraient été commis dans les 9, 10, 19 et 20e arrondissements de la capitale.

Lors de son audition en garde à vue, le suspect a nié les faits qui lui sont reprochés. A l'issue de ses 48 heures au commissariat, ce dimanche à 19h, il doit être présenté à un juge en vue de sa mise en examen.

L'homme aurait déjà eu maille à partir avec la justice pour des violences sexuelles sur mineurs. En décembre 2014, il avait été entendu dans une affaire d'agression sexuelle où il était mis en cause, selon Francetv Info. Mais il n'a pas été poursuivi et l'enquête a été classée car l'infraction était insuffisamment caractérisée.

 

 

Le suspect aurait déjà eu maille à partir avec la justice pour des violences sexuelles sur mineurs.

Commentaires

-