Paris: la femme vivait dans un petit studio insalubre avec 130 chats entassés

Troubles psychiatriques

Paris: la femme vivait dans un petit studio insalubre avec 130 chats entassés

Publié le :

Vendredi 08 Septembre 2017 - 07:11

Mise à jour :

Vendredi 08 Septembre 2017 - 07:12
Les policiers parisiens sont intervenus dimanche dans ce qu'il pensait être un cas de maltraitance sur un chaton. Ils ont découvert l'incroyable: une sexagénaire vivant entassée avec plus de 100 chats dans un studio insalubre.
©Thomas Peter/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Ce n'est pas la première fois qu'un fait divers impliquant la détention de nombreux animaux domestiques dans un logement confiné est mis à jour. Mais ce qu'on découvert dimanche 3 les policiers dans ce petit appartement de la rue de la Gaîté à deux pas de la gare Montparnasse à Paris défie l'entendement.

Ce jour-là en effet, un riverain appelle la police. Il vient 'assister à une scène atroce:  une femme vient d'ouvrir sa fenêtre et de jeter sans hésitation un petit chaton dans le vide. Les autorités débarquent alors sur les lieux et font l'incroyable découverte: l'occupante des lieux vivait dans un studio de 25m2 avec pas moins de… 130 chats.

Derrière ce chiffre impressionnant se cache surtout une situation d'insalubrité extrême. Les félins se partageaient en effet seulement deux litières mal nettoyées sur un sol jonché de déchets et de déjections félines. Le tout dans une atmosphère pestilentielle. La "propriétaire" des chats, âgée de 60 ans, vivait selon un témoignage rapporté au Parisien, en haillons et pieds nus. Elle a été placée en garde à vue avant d'être rapidement transférée dans une unité de soins psychiatriques.

Les chats quant à eux ont été récupéré par la Fondation 30 millions d'amis qui ont mis quatre jours à tous les attraper car ceux-ci s'échappaient par une ouverture dans le plafond du studio qui leur permettait d'accéder au toit de l'immeuble. Ils sont aujourd'hui disponibles à l'adoption.

Quant au malheureux chaton, dont on ignore exactement les raisons de l'acte de cruauté dont il a été victime, il a été euthanasié après trois jours d'agonie et de tentatives d'un vétérinaire pour le sauver.

Les chats étaient au nombre de 130 dans le petit studio.

Commentaires

-