Paris: il transmet le SIDA à sa petite-amie et lui cache de "peur de la perdre"

Paris: il transmet le SIDA à sa petite-amie et lui cache de "peur de la perdre"

Publié le :

Mercredi 09 Août 2017 - 09:40

Mise à jour :

Mercredi 09 Août 2017 - 10:19
© Valery HACHE / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme a été mis en examen par la police judiciaire parisienne vendredi. Il est accusé d'avoir transmis le SIDA à sa petite-amie et de le lui avoir cacher pour "ne pas la perdre".

Il dit avoir agi "par amour". Un parisien de 36 ans a été mis en examen vendredi 4 par la police judiciaire de Paris pour "administration de substance nuisible", "harcèlement", et "envois réitérés de messages malveillants".  Il n'aurait pas prévenu sa petite-amie, Inès, qu'il était séropositif de "peur qu'elle le quitte", rapporte Le Parisien.

La jeune femme a appris la nouvelle après un test dans un laboratoire d'analyses médicales de Rouen, en Seine-Maritime. Les résultats sont sans appel, elle a contracté le SIDA. Catastrophée par cette révélation, elle a immédiatement appelé son concubin afin d'en savoir plus. Ce dernier n'a rien dissimulé à la jeune femme, il lui a avoué être porteur du VIH depuis près de 10 ans. Inès a immédiatement porté plainte.

Convoqué avant d'être placé en garde à vue pendant 48 heures mercredi 2, l'homme a tout avoué, "il soutient qu'il était tellement amoureux de cette jeune femme, qu'il n'aurait pas osé lui avouer sa séropositivité, de peur de la perdre", explique au quotidien une source proche de l'affaire.

En ce qui concerne les messages malveillants et le harcèlement dont il est accusé, il aurait argué avoir agit "par amour".

Le suspect était déjà connu par les services de police pour "des affaires de violences, vol dans des voitures, cambriolage et infraction à la législation liée aux stupéfiants" commises entre 1987 et 2006. A ce stade, ce nouveau dossier ne concerne qu'une victime, l'enquête devra déterminer si d'autres contaminations pourraient avoir eu lieu durant les 10 ans où le presque quadragénaire côtoyait d'autres femmes.

Actuellement, le suspect serait de nouveau en relation de couple avec une autre femme, à qui il dit avoir avoué son état de santé, selon Le Parisien

Un homme a été mis en examen vendredi 4 pour avoir transmit le VIH à sa petite-amie.

Commentaires

-