Paris: un dabiste forcé par des braqueurs à porter une fausse ceinture d'explosifs

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Paris: un dabiste forcé par des braqueurs à porter une fausse ceinture d'explosifs

Publié le 21/12/2016 à 12:29 - Mise à jour à 12:37
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un employé chargé de réapprovisionner les distributeurs de billets a été agressé et forcé à porter une ceinture d'explosifs, heureusement fausse, ce mercredi à Paris. Croyant à un acte terroriste, les policiers et démineurs sont intervenus et ont pu lever le doute. Les braqueurs ont pris la fuite sans rien emporter.

La tentative de braquage n'a finalement fait aucun blessé et pas un centime n'aurait été dérobé, mais elle a tout de même dû causer une terrible frayeur à sa victime: un dabiste (agent chargé d'alimenter les distributeurs automatiques de billets) qui a été forcé par les malfaiteurs à porter une ceinture d'explosifs, heureusement factice.

Le déroulement exact des évènements qui se sont produits ce mercredi 21 peu avant 8h restait à préciser en milieu de journée. Mais selon les premiers éléments, l'employé s'apprêtait à recharger un distributeur situé près de la porte de Bagnollet dans le XXème arrondissement de Paris lorsqu'il a été agressé par un ou plusieurs individu. Il(s) l'aurai(en)t menacé et obligé à enfiler la prétendue ceinture d'explosifs.

Pour des raisons qui restent encore à déterminer, la tentative de braquage a viré au fiasco et le ou les malfaiteur(s) aurai(en)t pris la fuite avant même l'intervention des forces de l'ordre, laissant le malheureux dabiste dans la rue et convaincu d'être attaché à une bombe.

Les policiers eux-mêmes ont dû avoir une montée d'adrénaline puisque ce n'est pas pour un braquage mais suite au signalement d'un homme déambulant avec une ceinture d'explosifs qu'ils auraient été prévenus. Selon France Bleu, celui-ci appelait simplement "au secours". Une information dont on peut aisément deviner l'effet dans une situation de vigilance maximale face au risque terroriste.

Le démineurs ont donc été dépêchés sur place et on pu libéré la victime de son entrave, confirmant qu'il s'agissait d'un engin factice. L'opération a tout de même nécessité des moyens importants et la fermeture de la station de métro Porte de Bagnolet (ligne 3) pendant plus d'une heure.

Les braqueurs étaient toujours en fuite à la mi-journée. Une enquête a été ouverte et confiée à la Brigade de répression du banditisme (BRB).

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Les policiers auraient été appelés pour la présence d'un homme dans la rue équipé d'une ceinture d'explosifs.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-