Paris: un haut gradé accusé d'avoir voulu renverser un automobiliste avec sa voiture

Lieutenant-colonel

Paris: un haut gradé accusé d'avoir voulu renverser un automobiliste avec sa voiture

Publié le :

Lundi 20 Novembre 2017 - 12:44

Mise à jour :

Lundi 20 Novembre 2017 - 12:56
Un lieutenant-colonel de l’armée de Terre a été placé en garde à vue dimanche soir à Paris. Après une altercation avec un automobiliste, il aurait tenté de le renverser avec son véhicule.
©Pol Emile/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'altercation s'est terminée au poste de police. Dimanche 19 à Paris, rue de l’amiral Mouchez, près du parc Montsouris (16e arrondissement) un lieutenant-colonel travaillant à l’Etat-major de l’armée de Terre aurait tenté de renverser un piéton alors qu'il se trouvait au volant de son véhicule.

Selon Le Parisien qui révèle l'affaire, les faits se sont déroulés vers 20h dans ce quartier huppé de la capitale. Tout commence par une altercation entre deux automobilistes. Le militaire de haut rang aurait tenté de faire une marche arrière mais lors de la manouvre, il aurait heurté le pare-choc du véhicule qui se trouvait derrière lui.

Le conducteur de cette voiture n'a visiblement pas apprécié de se faire emboutir et est sorti très énervé de son véhicule. C'est à ce moment que le lieutenant-colonel aurait tenté de reverser la victime qui a réussi à l'éviter en sautant sur le capot et en s'accrochant aux essuie-glace du véhicule de son agresseur. L'officier aurait tenté de le faire tomber en accélérant et en freinant brusquement à plusieurs reprises.

Heureusement, un agent de la préfecture qui passait par là va réussir à clamer les esprits et à séparer les deux belligérants qui ont tenté d'en venir aux mains. Le témoin a immédiatement appelé les forces de l'ordre qui sont rapidement arrivées sur place.

L'officier l'armée de terre a été interpellé et placé en garde à vue au commissariat du 16e arrondissement. Il devra répondre de "violences volontaires avec usage d’une arme par destination". La victime, qui n'a heureusement pas été blessée lors de l'altercation, a décidé de déposer une plainte contre le lieutenant-colonel. 

Un lieutenant-colonel de l'armée de Terre a été placé en garde à vue dimanche à Paris.

Commentaires

-