Paris: un homme fonce avec sa voiture sur des policiers en criant "Allah akbar" dans le 18e arrondissement [MAJ]

Interpellation

Paris: un homme fonce avec sa voiture sur des policiers en criant "Allah akbar" dans le 18e arrondissement [MAJ]

Publié le :

Lundi 21 Août 2017 - 10:30

Mise à jour :

Mardi 22 Août 2017 - 09:57
Un homme a tenté de s'en prendre à des policiers dimanche soir dans le XVIIIe arrondissement de Paris en fonçant sur eux avec sa voiture. Il a été interpellé et placé en garde à vue. [Mise à jour ce mardi 21: le suspect a été interné en psychiatrie).
©Victor/Flickr
PARTAGER :

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

[Mise à jour ce mardi 21]: Le suspect a été examiné par un médecin lors de sa garde à vue et a finalement été interné à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police de Paris (IPPP) fait savoir le journal Le Parisien

La piste terroriste n'est, pour l'heure, pas privilégiée par les enquêteurs. Dimanche 20 au soir, un homme a tenté de percuter un véhicule de patrouille de la police avec son véhicule dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Il a été interpellé et placé en garde à vue.

Les faits se sont déroulés vers 22h15 sur le boulevard Ney à proximité de la porte de Clignancourt rapporte le journal Le Point. Le suspect roulait à très vive allure et plein phare en direction d'une voiture de police. Son véhicule a finalement été détourné au dernier moment par un automobiliste qui sortait de sa place de stationnement. Le véhicule du mis en cause a alors percuté une autre voiture arrêtée au feu rouge.

Le suspect a quitté son véhicule et a tenté de s'en prendre aux automobilistes accidentés en criant "Allah akbar". Il a été rapidement maîtrisé par les policiers et interpellé. Il est âgé de 51 ans et est connu des forces de l'ordre pour des faits de "violences".

Devant les récents évènements terroristes qui ont frappé l'Espagne, les policiers n'ont pas pris de risque et ont fait appel aux démineurs pour vérifier le véhicule suspect. Ils n'ont finalement rien découvert de dangereux. "Il a notamment été constaté que, à l'intérieur du véhicule, l'autoradio passait en boucle des sourates du Coran", précise l'hebdomadaire.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "violences volontaires avec arme par destination sur personne dépositaire de l'autorité publique, dégradations de biens privés et mise en danger de la vie d'autrui".

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

Le suspect a quitté son véhicule et a tenté de s'en prendre aux automobilistes accidentés en cirant "Allah akbar".

Commentaires

-