Paris: un homme tué pour son téléphone portable

Paris: un homme tué pour son téléphone portable

Publié le :

Jeudi 29 Mars 2018 - 17:00

Mise à jour :

Jeudi 29 Mars 2018 - 17:03
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme âgé de 39 ans a été agressé mardi soir dans le 18e arrondissement de Paris. Trois malfaiteurs l'ont agressé pour lui voler son portable et lors de l'altercation, il est tombé sur la tête. Il a succombé à sa blessure après son hospitalisation.

Un Français d'origine macédo-romaine a été violement agressé mardi 27 au soir dans le 18e arrondissement de Paris. Trois malfaiteurs l'ont molesté pour lui dérober son portable. Suite à l'agression, la victime est décédée à l'hôpital.

D'après des informations du Parisien, l'homme âgé de 39 ans venait d'être déposé en scooter à la station de métro Château Rouge. Il marchait dans la rue un peu plus loin, rue de Versigny, vers 22h45 lorsque le drame est survenu.

A voir aussi: Agression d'étudiants à Montpellier - qui étaient les membres du commando?

Les trois malfaiteurs lui ont volé son casque de scooter et son téléphone portable avant de prendre la fuite. Mais lors de l'altercation, l'homme qui allait bientôt devenir papa est tombé après que sa tête a heurté un mur et a perdu connaissance.

"Le pauvre homme ne respirait plus" mais "les urgentistes l'ont massé avant de le réanimer". Il a ensuite été transporté à l'hôpital Lariboisière, à trois kilomètres de là, par le Samu. Son pronostic vital était alors engagé.

Après avoir été déclaré en état de mort cérébrale mercredi 27, il est finalement mort ce jeudi 29 des suites de ses blessures.

Le deuxième district de la police judiciaire a été chargé de retrouver les trois malfaiteurs et de résoudre l'enquête. Les forces de l'ordre ne disposent cependant que de maigres indices dans le cadre de cette enquête pour vol avec violence. les policiers sont donc à la recherche de témoins mais aussi d'indices matériels pouvant mener aux agresseurs.

L'homme est décédé ce jeudi à l'hôpital des suites de ses blessures après son agression.

Commentaires

-