Paris: un homme va être expulsé car ses ébats sexuels sont trop bruyants

Paris: un homme va être expulsé car ses ébats sexuels sont trop bruyants

Publié le :

Samedi 23 Mai 2015 - 18:38

Mise à jour :

Samedi 23 Mai 2015 - 18:39
©Flickr
PARTAGER :
-A +A

C'est une étrange affaire qui secoue l'habituellement paisible 16e arrondissement de Pairs. Un homme va être expulsé de son logement car ces ébats sexuels sont trop répétitifs et surtout trop bruyants.

C'est "un défilé perpétuel de très jeunes filles venant des pays de l'Est" décrit une voisine.  Un habitant du XVIe arrondissement de Paris risque d'être expulsé de son appartement car ses voisins ne supportent plus les nuisances sonores liées à sa vie sexuelle.

Il faut dire qu'à entendre le témoignage des voisins, l'homme incriminé aurait une activité sexuelle plutôt riche. "Je ne sais pas s'il leur fait faire des figures extrêmes du Kama-sutra, mais ça hurle toutes les nuits", explique l'un des locataires traumatisés, "et c'est du non-stop" confie-t-il au journal Le Parisien. D'autres témoignent "on assiste à de véritables scènes pornographiques. Ils balancent même les capotes par les fenêtres".

Alors, qu'excédés, les habitants ont demandé des comptes à leur voisin à la libido très développé, il les a reçu sur le pas de sa porte en caleçon, en expliquant très simplement "je suis un homme, j'ai des besoins".

Prévenus, des policiers ont pu constater "les nuisances sonores et d'exhibitionnisme", détaille le quotidien. Car l'indélicat agit parfois les rideaux ouverts.

Le bruyant locataire ayant plusieurs loyers de retards, une procédure d'expulsion a été mise en route, ce qui devrait permettre de faire cesser les "troubles de jouissance" du bonhomme, et redonner à ces habitants du XVIe le plaisir de retrouver des nuits un peu plus paisibles. Le député-maire UMP de l'arrondissement, Claude Goasguen a également été informé de la situation. Il soutient les voisins excédés en précisant que "les locataires n'invoquent pas la morale mais juste le droit à dormir".

Un locataire irrite ses voisins par son activité sexuelle débridée.

Commentaires

-