Paris: un kiosquier "homophobe" refuse de vendre le magazine L'Equipe

Paris: un kiosquier "homophobe" refuse de vendre le magazine L'Equipe

Publié le :

Dimanche 05 Mai 2019 - 12:54

Mise à jour :

Dimanche 05 Mai 2019 - 12:57
© Jacques DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un internaute parisien s'est insurgé samedi 4 contre un kiosquier de la place de la République. Sur son compte Facebook, il a accusé le vendeur de journaux "homophobe" d'avoir refusé de lui vendre le magazine L'Equipe qui faisait sa Une sur l'homosexualité dans le sport.

Un internaute a fait part de son indignation sur sa page Facebook samedi. Il a en effet expliqué avoir été confronté à l'homophobie d'un kiosquier parisien.

Comme chaque semaine, Grégory Tilhac s'est rendu à un kiosque pour y acheter le journal L'Equipe.

"Je vais au Kiosque à journaux Place de la République, à 20m de la salle de sport CMG", a-t-il expliqué dans une publication Facebook qui a été partagée des milliers de fois sur les réseaux sociaux.

"Vu qu'on est samedi, je demande le magazine au kiosquier. Celui-ci me répond qu'il n'y en a pas aujourd'hui".

A voir aussi: Paris: le secrétaire général de Stop homophobie victime d'une agression

Etonné, le lecteur assidu demande alors à son kiosquier si tous les exemplaires ont déjà été vendus. Là, le vendeur de journaux lui répond que non, bien au contraire d'ailleurs puisque les magazines sont toujours dans leur carton.

L'Equipe consacrait cette semaine son magazine à l'homosexualité dans le sport. Et c'est visiblement pour cette raison que le kiosquier a décidé de ne pas vendre le numéro. A la question "vous êtes homophobe?", le vendeur aurait en effet répondu par l'affirmative.

"Rien à dire de plus. L'homophobie décomplexée dans toute son horreur. Le règne de l'impunité", s'est insurgé l'internaute.

Selon Guillaume Mélanie, co-président d'Urgence homophobie, le kiosquier a finalement mis en vente le magazine. L'association a en effet contacté Anne Hidalgo pour lui faire savoir ce qu'il se passait au sein de ce kiosque, qui est une propriété de la mairie.

L'édile et l'association devraient par ailleurs se rendre à ce kiosque dans la semaine "pour parler" avec le vendeur.

Guillaume Mélanie a en outre appelé "tout le monde" à "rester calme et courtois".

A lire aussi:

Nathalie Loiseau accusée de banaliser l'homophobie dans une BD (photos)

Agression homophobe à Lyon, un lycéen de 16 ans interpellé

Chants racistes et homophobes: un sujet européen, des réponses différentes

Un kiosquier parisien aurait refusé de vendre le magazine L'Equipe qui faisait sa Une sur l'homosexualité dans le sport.


Commentaires

-