Pas-de-Calais: alerte au colis radioactif à cause d'une pierre

Alerte

Pas-de-Calais: alerte au colis radioactif à cause d'une pierre

Publié le :

Lundi 15 Mai 2017 - 20:21

Mise à jour :

Lundi 15 Mai 2017 - 20:26
Une alerte a été déclenchée aux alentours d'une plate-forme logistique du Pas-de-Calais ce lundi. Un colis radioactif a en effet été détecté dans un camion. Mais il ne s'agissait que d'une pierre naturellement radioactive et l'alerte a pu être vite levée.
©Ricardo Marquina/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Policiers, pompiers et équipes spécialisées en combinaisons antiradiations, le déploiement de sécurité autour de la plate-forme de XPO Logistics à Marck (Pas-de-Calais) était important suite à la découverte d'un colis radioactif ce lundi 15. Mais l'inquiétude a été rapidement levée, car si le paquet en question dégageait bien des radiations, aucune contamination ne serait à déplorer et il ne semble pas s'agir d'un acte malveillant.

Dans la matinée, un camion est arrivé sur la plateforme et a été contrôlé. C'est alors qu'une alerte s'est déclenchée car l'un des colis a été détecté comme radioactif. La procédure de gestion des risques chimiques a donc été mise en place et des équipes spécialisées dépêchées sur les lieux tandis que le périmètre était bouclé.

Mais à l'intérieur du fameux paquet, point de bombe nucléaire mais... un caillou. Il s'agissait en effet d'une "pierre d'origine naturelle" selon les autorités locales. Le niveau de radioactivité n'a conduit à "aucune contamination" selon la préfecture du Pas-de-Calais, citée par France 3.

"De nombreuses roches renferment de l’uranium ou du thorium, en quantité et concentration variables" explique sur son site l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN, l'établissement public chargé de la sécurité en la matière). On en retrouve notamment dans l'autunite, la pechblende ou la monazite. Mais les risques restent très faibles à moins d'un contact prolongé avec de grandes quantités de minéraux.

L'IRSN recommande par exemple aux collectionneurs de ne pas entreposer ces pierres dans une chambre à coucher ou près des réserves de nourriture et de ne pas les envoyer par la poste.

Aucune contamination n'a été relevée après l'incident (illustration).

Commentaires

-