Pas-de-Calais: un corps calciné découvert dans une carrière

Pas-de-Calais: un corps calciné découvert dans une carrière

Publié le 24/04/2017 à 13:03 - Mise à jour à 13:10
©Witt/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un corps calciné a été retrouvé ce lundi matin dans une carrière du Pas-de-Calais , à Leulinghen-Bernes. L'identité de la victime et les causes du décès n'étaient pas connues quelques heures après cette découverte, alors que le corps continuait de brûler.

Macabre découverte à l'aube, ce lundi 24 à Leulinghen-Bernes (Pas-de-Calais). Un corps en train de brûler a été découvert dans une carrière. Une enquête a été ouverte mais aucune piste ne semble privilégiée, d'autant plus que ni l'identité ni même le sexe de la victime n'avaient pu être déterminés. Il faut dire que le corps a continué de brûler plusieurs heures après sa découverte.

C'est un agent de sécurité des Carrières du Boulonnais qui a aperçu une masse en train de se consumer vers 5h30. Selon La Voix du Nord, l'homme n'avait pas la certitude qu'il s'agissait bien d'un cadavre, mais a tout de même prévenu les gendarmes qui ont pu confirmer.

Il n'a en revanche pas été possible d'éteindre le foyer dans un premier temps. Ainsi, cinq heures après que les autorités ont été alertées, le procureur expliquait que le corps continuait de brûler car l'éteindre pouvait endommager les preuves restantes. Les techniciens de la cellule d'identification criminelle d'Arras ont été dépêchés sur place.

L'origine de ce décès reste en effet à déterminer. Selon le procureur, la thèse de l'accident n'est pas privilégiée. Demeure celle du meurtre et du suicide par immolation par le feu. Aucun bidon d'essence n'aurait cependant été découvert à proximité du corps.

L'enquête a été confié à la section de recherche de Boulogne-sur-Mer et la section de recherche de Calais, avec l’aide de la brigade de Marquise.

Les découvertes de corps calcinés ne sont pas rares en France mais les causes diffèrent, de l'accident au règlement de comptes en passant par le suicide.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


La thèse de l'accident semble peu probable selon le procureur.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-