Pau: un smartphone Samsung prend feu dans la main d'un enfant avant d'exploser

Pau: un smartphone Samsung prend feu dans la main d'un enfant avant d'exploser

Publié le :

Lundi 07 Novembre 2016 - 17:43

Mise à jour :

Lundi 07 Novembre 2016 - 17:57
©Don Emmert/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

A Pau, un Samsung Galaxy J5 a commencé à prendre feu dans la main d'un garçon de cinq ans avant d'exploser quelques minutes plus tard dimanche. Si le petit n'a pas été blessé, ses parents ont décidé de porter plainte au commissariat. De quoi entacher encore un peu plus la réputation de Samsung, déjà dans la tourmente depuis quelques mois.

Décidemment, Samsung est dans une mauvaise passe. Après le scandale des explosions de batteries de ses smartphones Galaxy Note 7, on apprend que celles des Galaxy J5, pourtant différentes, ne sont pas sûres non plus. Dimanche 6, à Pau, la batterie d'un de ces engins, acheté au mois de juin, a commencé à prendre feu dans la main d'un enfant de cinq ans avant d'exploser quelques minutes plus tard.

"J'avais vu des vidéos sur YouTube de téléphones qui brûlent comme ça, alors je l'ai laissé dans la chambre et j'ai éloigné les enfants", explique le père scandalisé au journal Sud-Ouest qui relate l'incident. "On a attendu qu'il se vide mais on a respiré la fumée pendant peut-être dix minutes. C'était une épaisse fumée noire. Ce qui est scandaleux c'est que mon fils aurait pu perdre sa main!", poursuit-il.  Craignant avoir été intoxiquée par la fumée respirée, la famille s'est immédiatement rendue à l'hôpital. Si les médecins n'ont constaté aucune anomalie, les parents ont tout de même porté plainte au commissariat ce lundi 7.

Cet évènement vient donc entacher encore un peu plus l'image de Samsung, actuellement dans la tourmente. Le mois dernier, le fabricant a dû retirer de la vente ses Galaxy Note 7 et fait depuis l'objet d'une enquête. Si cette dernière n'a pas encore rendu de résultats définitifs, il y a malheureusement fort à parier que le rappel des 4,3 millions de téléphones ait des répercussions environnementales. Greenpeace a donc mis en ligne une pétition afin d'éviter que la marque ne détruise pas ces appareils. Jeudi 4, Samsung a également dû procéder au rappel de près de trois millions de machines à laver vendues aux Etats-Unis depuis 2011. En cause: un défaut de fabrication pouvant blesser les consommateurs. En effet, une partie supérieure de l'appareil peut se détacher du châssis quand il est utilisé.

Depuis le scandale des batteries explosives, Samsung est dans la tourmente.


Commentaires

-