Payés pour mâcher des bonbons!

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Payés pour mâcher des bonbons!

Publié le 28/02/2020 à 11:15
©Chris van Dyck/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Le CHU et la faculté dentaire de Clermont-Ferrand proposent 250€ d’indemnités à des volontaires pour une étude sur la mastication. 
 
Pour leurs tests, les chercheurs sont à la recherche de profils précis: à savoir des hommes de forte corpulence (IMC de 30 à 35 kg/m²), âgés de 20 à 35 ans, non fumeurs, et... pas sportifs non plus. 
Etre en bonne santé, constitue une condition pour tenter une séance d’essai. Il y aura un examen médical, dentaire et bilan biologique avant de pouvoir participer à l'étude. 
 
 
Cinq séances et un bilan sanguin
 
La suite de l’aventure est nettement moins dangereuse. Les sélectionnés devront participer à cinq séances durant lesquelles leur mission consistera à mastiquer (à jeun) des carottes, des chewing-gum et des bonbons gélifiés. Et cela pendant une heure et demie à deux heures. A l’issue de la cinquième séance, des prélèvements sanguins seront réalisés et les participants recevront leur indemnité de 250€.
 
Rôle de la mastication
 
Le CHU de Clermont-Ferrand, la faculté dentaire de la ville auvergnate et l’INRAE (Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement) vont mener une étude sur le rôle de la mastication dans l’absorption de nutriments et la digestion. Alors, partant?
 
 
 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Bonbons gélifiés, chewing-gum et carottes au menu des participants

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-