Pédophile cannibale: il viole une ado, tue son colocataire et mange ses organes

Pédophile cannibale: il viole une ado, tue son colocataire et mange ses organes

Publié le :

Vendredi 05 Octobre 2018 - 08:43

Mise à jour :

Vendredi 05 Octobre 2018 - 09:00
©Scott Olson/Getty Images North America/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

En Russie, non loin de Saint-Petersbourg, la police a arrêté un homme de 22 ans suspecté d'avoir abusé d'une fille de 12 ans et d'avoir tué à la hache (puis démembré) son colocataire. Il aurait consommé une partie des organes de sa victime.

C'est un fait divers particulièrement sanguinolent qui a secoué la Russie et qui a été repris par médias britanniques. La police a arrêté un homme de 22 ans dans la ville de Novinka à quarantaine de kilomètres de Saint-Petersbourg qui se trouvait en compagnie d'une fillette de 12 ans qui avait disparu à Sotchi à plus de 1.000 kilomètres de là.

C'est un incendie suspect –probablement volontaire– qui a permis l'arrestation après la dénonciation de voisin voyant une fumée s'élever. La police va rapidement établir que la jeune fille de 12 ans avait été violée par son ravisseur –elle se prétendait sa "petite amie"– mais le pire est à l'intérieur de la maison.

Les forces de l'ordre vont découvrir dans la cuisine un morceau de "viande" étrange à l'intérieur d'une poêle à frire. Et à l'intérieur du four, des morceaux de cerveau humain qui avait été cuit pour être cuisiné. Une vidéo a d'ailleurs été diffusée (voir ici, attention: les images peuvent choquer) pour dévoiler les horreurs découvertes dans le logement.

Voir aussi - Bagarre et cannibalisme: 3 hommes interpellés pour "anthropophagie" et "acte de barbarie"

Selon les éléments communiqués, la victime s'appelle Alexander Popovitch. Agé de 21 ans, il était le colocataire de son meurtrier qui l'a tué à coups de hache avant de le démembrer et consommer des parties de son corps.

Interrogés par la police, le suspect et l'adolescente –qui aurait participé activement au meurtre– ont expliqué leur geste fou par le fait qu'il n'y "avait rien d'autre à manger".

Le suspect placé en détention risque 15 ans de prison pour le meurtre, le démembrement de la victime et les actes de cannibalisme, et 10 ans pour les viols sur la jeune fille. Cette dernière, n'ayant pas atteint l'âge de la responsabilité pénale en Russie, a été placée.

Lire aussi:

Russie: un couple soupçonné de cannibalisme

Cannibalisme: la chair humaine représente un faible apport en calorie

La victime a été tuée à coups de hache et démembrée.


Commentaires

-