Pédophilie, alcool, coups et combat de boxe: le calvaire de deux jeunes enfants violés par leur beau-père et coincés en Thaïlande

Pédophilie, alcool, coups et combat de boxe: le calvaire de deux jeunes enfants violés par leur beau-père et coincés en Thaïlande

Publié le :

Lundi 21 Août 2017 - 12:54

Mise à jour :

Lundi 21 Août 2017 - 13:12
©Michael Coghlan/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est une histoire sordide et un blocage diplomatique grave que relate le journal "Libération". Deux enfants sont bloqués en Thaïlande chez leur mère qui vivait auparavant avec un Britannique, visiblement pédophile et pervers. La justice locale refuse la restitution au père biologique.

C'est le journal Libération qui dévoile cette information où se mêle pédophilie, maltraitance d'enfant et imbroglio diplomatique aux conséquences potentiellement grave. Une petite fille de huit ans et un petit garçon de cinq sont bloqués en Thaïlande chez leur beau-père qui visiblement (bien que la justice ne se soit pas prononcée sur cette question) leur inflige des agressions sexuelles et des comportements dégradants.

C'est leur père qui tire la sonnette d'alarme. En 2012, ce Français expatrié en Thaïlande et sa compagne chinoise se sépare et organisent la garde alternée de leurs deux enfants. La mère refait sa vie en 2016 avec un Britannique, décrit comme par Libération comme un "pilier de la vie nocturne" de Pattaya, où il possède des sociétés immobilières. Problème: lorsque le père biologique récupère ses enfants dans le cadre de la garde alternée, ils se plaignent rapidement de pratiques indignes. Des gifles répétées, une alcoolisation forcée jusqu'à la nausée, et plus glauque encore, les enfants seraient obligés de participer à des combat de boxe thaïe contre les enfants biologiques du nouveau compagnon de la mère.

C'est lorsque le père décide de mettre fin à la garde alternée que les deux petits vont révéler des détails plus atroces encore et que les faits basculent dans la pédophilie. Les deux petits étaient soumis au visionnage de films pornographiques. Le petit garçon explique avec ses mots avoir été poussé à masturber le beau-père, tandis que la fillette présente une cicatrice dans la région de l'anus qui, selon un témoignage rapporté par le journal "a pu être causée par un doigt ou un objet". La mère était visiblement au courant des outrages subis par les deux petits.

Mais malgré ces premiers témoignages, rien n'y fera. Le 9 août, la justice thaïlandaise impose au père de famille de rendre ses enfants à leur mère. Cette dernière s'est en effet séparée de son nouveau compagnon, et les juges locaux auraient donc estimé que les deux enfants ne couraient plus de danger.

Le père, lui, a déposé plainte devant la justice française et demande que ses enfants lui soient rendus, un tribunal hexagonal considérant qu'il est le seul à pouvoir exercer l'autorité parentale. Il reproche aux autorités diplomatiques françaises de ne pas chercher à imposer à la Thaïlande une décision basée sur la protection des intérêts supérieurs de l'enfant (qui peut s'appliquer aussi bien en France qu'en Thaïlande). Dans l'attente que l'affaire se dénoue, les deux petits restent bloqués en Thailande.

Le pédophile présumé est connu dans le monde de la nuit à Pattaya.

Commentaires

-