Pédophilie dans la Nièvre: "ll n’a pas pu faire ça" clame la femme d'un suspect

Pédophilie dans la Nièvre: "ll n’a pas pu faire ça" clame la femme d'un suspect

Publié le :

Jeudi 15 Novembre 2018 - 08:19

Mise à jour :

Jeudi 15 Novembre 2018 - 08:20
© Denis CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un couple mis en cause dans l'affaire de pédophilie dans la Nièvre clame son innocence. Selon la femme d'un suspect, également mise en examen, son mari n'aurait pas pu faire ce qu'on lui reproche à savoir des viols et des agressions sexuelles sur quatre enfants.

L'un des couples mis en cause dans la grave affaire de pédophilie dans la Nièvre se défend. Nathalie, la femme de Gilbert, dit "Rambo", mise en examen dans cette affaire de maltraitances et d’abus sexuel sur de jeunes enfants, a clamé son innocence et a défendu son compagnon sur lequel pèsent de lourdes accusations.

"Je n’ai rien à me reprocher sur les actes de pédophilie. Je n’ai jamais commis le moindre attouchement sur mes enfants ni sur ceux des autres", a-t-elle fait savoir au Parisien. A l'issue de sa garde à vue, elle a été placée sous contrôle judiciaire, au contraire de son mari qui a été placé en détention provisoire. A son sujet, elle dit: "Je veux aussi sortir mon chéri de cette galère. Il n’a pas pu faire ça, ce n’est pas possible". Même son de cloche du côté de sa mère qui assure que sa fille et son gendre "n'y sont pour rien".

Lire aussi - Nièvre: parents et amis accusés de violer leurs enfants, une affaire "hors normes"

Au sujet des lourds soupçons qui pèsent sur le couple , accusé d'actes de maltraitance et de sévices sexuels commis sur ses deux plus jeunes enfants, âgés de 4 et 9 ans, elle les explique par de la malveillances à leur égard. "Les gens parlent et ne nous aiment pas ici, on le sait très bien", a-t-elle fait savoir. Le couple a déjà été condamné dans le passé à des peines légères pour des actes de maltraitance.

Cinq hommes et trois femmes, dont les parents de quatre garçons aujourd'hui âgés de 4 à 9 ans, ont été mis en examen dans la Nièvre dans une affaire de viols et agressions sexuelles subis par ces enfants probablement pendant plusieurs années. Mis en examen pour près de 70 infractions, les agresseurs présumés sont notamment soupçonnés de "viols aggravés sur mineurs (de moins) de 15 ans, pour certains avec un caractère incestueux", "d'agressions sexuelles avec les mêmes circonstances aggravantes", de "corruption de mineurs", de "violences aggravées" ou encore de "privation d'aliments".

Les auteurs présumés, âgés de 25 à 48 ans, sont un couple et deux anciens couples, parmi lesquels les parents des victimes, deux frères de 8 et 4 ans, et deux autres frères de 9 et 4 ans. Si la majorité des suspects a été interpellée dans la Nièvre et entendue par les gendarmes de Château-Chinon, l'une des femmes a été arrêtée dans l'Aisne, où elle réside désormais.

Voir:

Pédophilie: à Châtillon-en-Bazois on "ne s'attendait pas à ça"

Un père pédophile incarcéré recrute un inconnu pour violer sa fille

Un couple mis en cause dans l'affaire de pédophilie dans la Nièvre clame son innocence.


Commentaires

-