Pédophilie: l'ex-compagne du professeur de Rennes aurait prévenu l'Education nationale

Auteur(s)
VL
Publié le 15 avril 2015 - 19:54
Image
La compagne d'un professeur déjà condamné pour des faits de pédophilie.
Crédits
©Capture d'écran BFMTV
La compagne du professeur suspendu dit avoir alerté l'Education nationale à plusieurs reprises.
©Capture d'écran BFMTV
Après la suspension le 31 mars dernier d'un professeur condamné en 2006 pour détention d'images pédopornographiques, son ex-compagne affirme avoir alerté l'Education nationale plusieurs années auparavant, sans succès.

Son témoignage vient encore mettre en évidence les dysfonctionnements qui ont permis à des professeurs de continuer à enseigner alors qu'ils avaient été condamnés pour des faits de pédophilie. L'ex-compagne d'un professeur d'EPS de Rennes a affirmé à BFMTV avoir prévenu l'Education nationale du casier judiciaire de ce dernier il y a plusieurs années, sans qu'aucune mesure ne soit prise. Ce n'est qu'à la faveur de l'affaire de Villefontaine que l'homme a été suspendu le 31 mars dernier.

L'histoire débute en 2005. La jeune femme, Gwen, également enseignante est séparée de son compagnon. Son fils de six ans témoigne alors avoir été victime d'abus sexuels de la part de son père. La police est prévenue, perquisitionne au domicile du père et y découvre des milliers de photos et des centaines de vidéos à caractère pédopornographique.

Le professeur d'EPS est condamné à deux ans de prison avec sursis. Gwen affirme qu'ayant appris qu'il exerçait toujours, elle l'a dénoncé de manière anonyme à l'Education nationale. On lui répond que la condamnation ne fait pas état d'une interdiction de côtoyer des enfants.

Plusieurs années plus tard, le fils de Gwen porte plainte contre son père pour abus sexuel. A nouveau, des images pédopornographiques sont découvertes. En 2011, il est mis en examen puis placé sous contrôle judiciaire. Là encore, l'Education nationale ne bronche pas. Ce n'est qu'en mars dernier qu'il sera suspendu.

Si le professeur ne fait encore l'objet d'aucune plainte de la part d'une famille d'un de ses anciens élèves, son ex-compagne craint que son fils n'ait pas été la seule victime.

L'affaire de Villefontaine a mis en évidence le manque de communications entre la Justice et l'Education nationale sur le sujet. Depuis, plusieurs professeurs ont été suspendus.

 

À LIRE AUSSI

Image
Najat Vallaud-Belkacem.
Najat Vallaud-Belkacem: "ce qui s'est passé à Villefontaine est abject"
Najat Vallaud-Belkacem était ce lundi l'invitée de RMC et BFMTV. La ministre de l'Education est revenue sur les cas d'enseignants exerçant malgré des condamnations pou...
13 avril 2015 - 11:39
Politique
Image
Le lycée Camille-Guérin de Poitiers.
Poitiers: un professeur en garde à vue pour agressions sexuelles sur d'anciennes élèves
Trois jeunes filles accusent leur ancien professeur de philosophie d'agressions sexuelles, à Poitiers. Celui-ci est en garde à vue depuis mercredi 8.Trois jeunes fille...
09 avril 2015 - 19:02
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.