Pégase: la voiture volante traverse la Manche avec succès

Pégase: la voiture volante traverse la Manche avec succès

Publié le :

Mercredi 14 Juin 2017 - 17:30

Mise à jour :

Mercredi 14 Juin 2017 - 17:52
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Pégase est un véhicule croisé entre le buggy et l’ULM. Fabriqué par la start-up parisienne Vaylon, cet engin a tenu toutes ses promesses en rejoignant l’Angleterre par les airs en moins d’une heure ce mercredi.

C'est une opération réussie. Le patron de la start-up parisienne Vaylon, Jérôme Dauffy, vient de relever le pari fou de rejoindre l'Angleterre en voiture et par les airs. Et ce, grâce à son prototype "Pégase", un véhicule qui allie le buggy et l'ULM. Equipé de deux moteurs différents et d'une hélice aéronautique à l'arrière, l'engin est parti mardi des Champs-Elysées avant de rejoindre, par la route, son site de décollage dans le nord de la France à Ambleteuse (Pas-de-Calais).

D’un poids de 450 kg, la "voiture" a décollé ce mercredi matin à 8h de l’ancien aérodrome de Raventhu et a traversé la Manche sans encombre. Elle est arrivée en Angleterre à Douvres peu avant 9h. "En quelques minutes, elle peut se transformer en ULM. Il suffit d'ajouter une voile. Elle est alors capable de décoller d'un terrain en moins de 100 mètres", a expliqué à La Voix du Nord Jérôme Foiche, l'un des concepteurs du prototype. Et d'ajouter: "Cela se dirige exactement dans le même esprit qu’un parachute avec une manette".

Pour lui, "c’est un rêve qui se réalise après des heures de travail et des nuits sans sommeil". Désormais, l'engin doit rouler jusqu'à Londres afin de rejoindre les locaux de la société Cartier, partenaire de cette traversée.

D'après les informations disponibles sur le site de la start-up, sa vitesse maximale sur route est de 100km/h et de 70km/h dans les airs à une altitude pouvant atteindre les 3.000 mètres. Comme l'explique ses concepteurs, "le véhicule peut décoller et atterrir sur des terrains peu préparés. Il permet de s’approcher par les airs de sites sensibles ou d’accès difficile et de garder une autonomie routière et une capacité d’intervention rapide au sol. De plus, l’association des trois fonctions principales - vol, mobilité urbaine et tout-terrain - respecte les normes européennes".

Sa vitesse maximale sur route est de 100km/h et de 70km/h dans les airs.


Commentaires

-