Pendant des années, une fratrie violait les enfants d'une famille voisine: jusqu'à 3 ans de prison

Pendant des années, une fratrie violait les enfants d'une famille voisine: jusqu'à 3 ans de prison

Publié le :

Jeudi 21 Février 2019 - 11:43

Mise à jour :

Jeudi 21 Février 2019 - 16:12
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Trois frères ont été condamnés ce jeudi 21 à La Réunion pour avoir violé des enfants d'une famille voisine pendant des années. Ils ont écopé de peines allant de 1 an avec sursis à 3 ans ferme.

Les faits commis par les prévenus ont été commis entre 1991 et 1997 sur la commune de Saint-Leu à la Réunion. Trois frères étaient jugés par la cour d'assises de Saint-Denis-de-La-Réunion pour viols et agressions sexuelles sur six enfants du voisinage, qui se sont constitués parties civiles.

Ils ont été condamnés ce jeudi à des peines allant de 1 an avec sursis à 3 ans ferme. "Des peines inférieures à celles demandées par l’avocat général qui avait requis une peine de 4 ans de prison ferme à l’encontre des trois frères", précise LINFO.re. Les suspects encourraient jusqu'à 20 ans de prison.

"Un quatrième frère et un voisin ont déjà été jugés le mois dernier pour la même affaire au tribunal pour enfants. Ils ont écopé de trois ans de prison avec sursis avec mise à l’épreuve et obligation de soins", souligne le journal.

Lire aussi - Ivre, son ami lui avoue être pédophile: il lui tranche la gorge

L'avocat de la défense a mis en avant l’excuse de minorité des agresseurs au moment des faits et l’acculturation. Le premier viol se serait donc produit en 1991. Les victimes sont issues de la même famille: il s’agit de cinq filles et un garçon et ils étaient âgés de 8 à 16 ans au moment des faits. Les agressions avaient lieu régulièrement dans un parc à cabris situé en bas de la maison des accusés. Il s'agissait parfois d'attouchements, mais le plus souvent de pénétrations. Les actes décrits avec concordance par toutes les victimes ont été confirmés par les accusés lors de l’instruction. C'est lors d'une dispute familiale que l'une des victimes a fini par avouer avoir été abusée par la fratrie puis a porté plainte ce qui a déclenché l'ouverture d'une enquête.

"C’est un petit village, ils continuaient et continuent à se fréquenter. La mère de mes clients m’a confié que pour la fêtes des pères en 2017, juste avant que les gendarmes viennent cueillir ses trois fils, les victimes d’aujourd’hui, qui sont victimes depuis 20 ans, sont venues manger à leur table", a expliqué à la barre l'avocat de la défense, ce qu'ont réfuté les parties civiles.

Voir:

Un pédophile accusé de 216 viols risque 15.000 ans de prison

Jugé pour viols et agressions sexuelles sur mineurs, il estime ne pas "être pédophile"

Trois frères ont été condamnés ce jeudi 21 à La Réunion pour avoir violé des enfants d'une famille voisine pendant des années.


Commentaires

-