"Pendez-le!": Nordahl Lelandais menacé lors de la reconstitution de l'affaire Arthur Noyer

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

"Pendez-le!": Nordahl Lelandais menacé lors de la reconstitution de l'affaire Arthur Noyer

Publié le 21/03/2019 à 10:02 - Mise à jour à 10:19
©DR
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21, la reconstitution du meurtre d'Arthur Noyer s'est déroulé à Chambéry (Savoie) et ses environs. Des riverains de la préfecture savoyarde ont insulté et menacé le suspect Nordahl Lelandais malgré l'important dispositif de sécurité.

Elle aura duré pratiquement sept heures. La reconstitution du meurtre d'Arthur Noyer s'est achevée peu avant 9h après avoir commencé autour de 2h du matin. Experts, enquêteurs et magistrats se sont rendus sur trois sites où se sont déroulés dans la nuit du 11 au 12 avril 2017 les faits qui ont mené le jeune caporal à rencontrer Nordahl Lelandais, et à mourir peu après. L'ancien maître-chien a déjà reconnu son implication expliquant que la victime est morte suite à une bagarre dont les causes n'ont jamais été définies clairement.

La reconstitution s'est d'abord déroulée à Chambéy, là où Nordahl Lelandais a pris en stop un Arthur Noyer sortant d'une soirée en boîte de nuit et probablement en état d'ébriété. Le jeune militaire cherchait à regagner sa caserne.

Le cortège s'est ensuite déplacé à Saint-Baldoph, dans les environs de la préfecture savoyarde, là où les téléphones des deux hommes ont borné pour la dernière fois. C'est là d'ailleurs que les enquêteurs ont passé le plus de temps lors de cette nuit du mercredi 20 au jeudi 21.

Lire aussi - Affaire Arthur Noyer: une reconstitution avec Nordahl Lelandais

Vers 5h30, la reconstitution s'est déplacée sur la commune de Cruet, lieu plus accidenté où le crâne d'Arthur Noyer a été découvert le 7 septembre 2017.

Si peu d'éléments filtrent sur les mises en évidence issues de cette reconstitution, celle-ci s'est déroulée dans un climat tendu. Malgré l'heure tardive, lors cette partie de la reconstitution se déroulant à Chambéry, et malgré le cordon de sécurité et les draps blancs isolant la scène, des riverains ont insulté le suspect et exigé sa mise à mort. "Pendez-le!", "assassin!". Dans la région, l'affaire est particulièrement sensible. Et Chambéry est à moins de 40 kilomètres des communes de Pont-de-Beauvoisin (côté Isère et côté Savoie) où la petit Maëlys a été enlevée puis tuée par Nordahl Lelandais, quatre mois après la mort d'Arthur Noyer.

Voir aussi:

Affaire Maëlys: Nordahl Lelandais soupçonné de 40 meurtres?

Affaire Maëlys: l'introuvable troisième téléphone de Nordahl Lelandais

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Nordahl Lelandais a été insulté et menacé lors de la reconstitution du meurtre d'Arthur Noyer.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-