Perdues dans les bois, six jeunes filles retrouvées grâce au flair d'un chien

Perdues dans les bois, six jeunes filles retrouvées grâce au flair d'un chien

Publié le :

Samedi 15 Juillet 2017 - 17:26

Mise à jour :

Samedi 15 Juillet 2017 - 17:40
©Sean/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Perdues dans les bois, vendredi 14 l'Aube, six jeunes filles âgées de 11 à 14 ans ont été retrouvées dans la nuit grâce au flair d'une chienne de la gendarmerie. Il aura fallu plus de trois heures pour que l'animal repère les adolescentes.

Elles ont probablement vécu l'une de leurs pires soirées. Perdues dans les bois, vendredi 14 dans l'Aube, six jeunes filles âgées de 11 à 14 ans ont été retrouvées dans la nuit grâce au flair d'une chienne de la gendarmerie. C'est aux alentours de 21h40 que les militaires ont été informés de leur disparition. Ils ont été prévenus par une chef scout, laquelle e expliqué qu'elles n'avaient pas regagné le camp de Lespinasse qu'elles avaient quitté à 14h. Cette dernière venait de recevoir un message d'une des jeunes filles qui  indiquait qu'elles étaient perdues.

Suite à quoi, les gendarmes de la brigade Peyrac Minervois ont tenté de les joindre, en vain. Ils ont alors décidé d'entreprendre des recherches, vers 22h30, avec l'aide de deux équipes du peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie, dont l'équipe cynophile. Et après plus de trois heures et six kilomètres de pistage, Iris, une femelle berger allemand a conduit son maître et les sauveteurs auprès des jeunes filles "apeurées" mais saines et sauves. Ils ont ensuite marché, tous ensemble, pendant plus d'une heure pour regagner le camp.

Les capacités olfactives des chiens permettent  bien souvent aux forces de l'ordre de les aider à retrouver des personnes, de mettre la main sur de la drogue ou encore sur des billets de banque. Récemment, le 1er juillet dernier, un homme, interpellé près du centre ville de Strasbourg, dissimulait 79.000 euros dans ses intestins et 13.000 francs suisses dans ces habits. Et encore une fois, c'est un chien renifleur qui a permis son interpellation et ce, en sentant l'odeur de cannabis sur les billets de banque qu'il cachait sur lui.

Les six adolescentes, retrouvées grâce au flair d'une chienne de la gendarmerie, sont désormais saines et sauves. (image d'illustration)


Commentaires

-