Péronnas: tout savoir sur l'homme qui a poignardé à mort son demi-frère de 12 ans

Péronnas: tout savoir sur l'homme qui a poignardé à mort son demi-frère de 12 ans

Publié le :

Lundi 30 Janvier 2017 - 16:11

Mise à jour :

Lundi 30 Janvier 2017 - 16:17
A Péronnas, dans l'agglomération de Bourg-en-Bresse, un homme de 31 ans a mortellement poignardé dans la nuit de vendredi à samedi son jeune demi-frère de 12 ans, sans raison apparente. Hospitalisé en psychiatrie il n'a pas pu être entendu par la police et n'a pas encore expliqué son geste fou.
©Arthur Lombard/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Ce drame familial n'a toujours pas d'explication deux jours après les des faits. Un jeune garçon de 12 ans a en effet été poignardé à mort par un homme de 31 ans qui n'est autre que son demi-frère. Le meurtre, qui s'est déroulé à l'intérieur de la maison familiale, a tout d'un scénario de film d'horreur.

Les faits se sont déroulés dans la nuit de vendredi 27 au samedi 28, vers 3h du matin. La victime, un collégien de 12 ans dormait lorsque son demi-frère est entré dans sa chambre armé d’un couteau de cuisine. Il aurait alors asséné plusieurs coups à la jeune victime, pendant son sommeil.

Présents au moment des faits dans la maison située à deux pas de la forêt de Seillon, les parents ont été alertés par les cris de souffrances du garçon. Ces derniers ont pu donner l'alerte et les premiers secours sont arrivés sur les lieux quelques minutes plus tard. Mais il était déjà trop tard pour sauver le jeune garçon qui avait succombé sous les coups de l'arme blanche.

L'auteur des coups mortels s'est laissé interpeller sans la moindre difficulté par les forces de l'ordre. Soufflant visiblement de troubles psychiatriques, il a été immédiatement placé au centre psychothérapique de l'Ain à Bourg-en-Bresse. Dimanche, son état de santé ne permettait pas son audition par les enquêteurs.

Une information judiciaire pour "homicide volontaire sur mineur de 15 ans" a été ouverte, selon le parquet.

C'est la deuxième fois en quelques jours que le département de l'Ain est concerné par une affaire de fratricide: il  y a une semaine, un homme d’une trentaine d’années avait été mis en examen et écroué après avoir tué son frère, à Neyron, en lui tirant dessus à quatre reprises, avant de se dénoncer à la police.

 

L'auteur des coups mortels s'est laissé interpeller sans la moindre difficulté par les forces de l'ordre.


Commentaires

-