Perpignan: mort d'une mère écrasée par sa propre fille psychotique, avec sa propre voiture

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Perpignan: mort d'une mère écrasée par sa propre fille psychotique, avec sa propre voiture

Publié le 08/02/2017 à 12:58 - Mise à jour à 13:06
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une jeune fille de 16 ans a tué sa mère en l'écrasant avec sa propre voiture, mardi soir dans les Pyrénées-Orientales. Une banale dispute serait à l'origine de la fureur de l'ado, suivie pour des troubles du comportement.

La banale dispute d'une mère avec son ado a viré au drame. Une quinquagénaire a trouvé la mort après avoir été écrasée par sa fille de 16 ans, mardi 7 au soir dans les Pyrénées-Orientales. Ce qui s'apparente à une perte totale de contrôle de la part de l'enfant lui vaut désormais d'être accusée d'homicide volontaire.

Il était aux alentours de 19h, mardi 7. Une dispute a éclaté entre la mère et sa fille qui circulaient en voiture à la sortie de la petite commune de Prades, à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Perpignan. Une altercation qui, si le motif restait encore flou ce mercredi 8, était visiblement suffisamment violente pour que la mère finisse par s'arrêter pour tenter de calmer l'adolescente. Celle-ci a alors saisi l'occasion pour descendre et s'allonger sur la route devant le véhicule maternel.

Aidée par un autre conducteur venu lui prêter main forte, la mère a alors tenté de raisonner sa fille. C'est alors que celle-ci s'est brusquement relevée et a couru vers la voiture puis s'est mise au volant. Elle a enfin démarré en trombe, percutant sa mère au passage selon le parquet. Pire: accrochée au véhicule, la maman a été traînée sur une centaine de mètres avant de lâcher prise et de mourir. Sa fille a pour sa part poursuivi sa route et a fini par être arrêtée à son domicile.

Une enquête pour homicide volontaire sur ascendant a été ouverte par les forces de l'ordre. L'adolescente de 16 ans était suivie depuis trois ans pour des "troubles comportementaux", selon France Bleu Roussillon. Elle a été hospitalisée pour ce motif après le drame.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


La jeune fille a traîné sa mère, accrochée à la voiture, sur une centaine de mètres.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-