Piégé sur Le Bon Coin et passé à tabac par les "acheteurs" armés

Piégé sur Le Bon Coin et passé à tabac par les "acheteurs" armés

Publié le :

Samedi 11 Mai 2019 - 14:53

Mise à jour :

Samedi 11 Mai 2019 - 15:00
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Trois hommes ont été condamnés par le tribunal de Saint-Malo pour avoir passé à tabac un homme piégé sur Le Bon Coin et lui avoir volé sa moto. Ils avaient agi par appât du gain et par vengeance.

Le tribunal correctionnel de Saint-Malo a condamné plusieurs hommes à des peines de prison avec sursis pour l'agression violente d'un homme survenue fin avril. Il avait été piégé sur le site Le Bon Coin.

La technique consistant à se présenter comme acheteur sur un site de petites annonces pour ensuite voler un objet de valeur durant un rendez-vous est régulièrement exploitée par des délinquants, notamment via le leader français en la matière. Mais dans ce cas, l'appât du gain était associé à une vengeance. 

Voir: Tours: leur arnaque classique sur Le Bon Coin fait 200 victimes

Le guet-apens a en effet été monté afin de voler une moto, alors qu'une première transaction du même type s'était soldée par un désaccord entre la victime et l'un des agresseurs. Ce dernier avait même porté plainte, invoquant un préjudice de 800 euros, mais a fini par se faire justice lui-même, accompagné de cinq complices. 

Lors du rendez-vous, six hommes, dont un armé d'un fusil, ont attaqué le vendeur et son amie. "Le vendeur est violemment frappé et reçoit aussi un coup de crosse. La femme est également menacée et reçoit une claque", rapporte Ouest France. "On aurait pu se retrouver devant une cour d’assises, pour coups mortels", a déclaré durant le procès le procureur de la République, soulignant la violence des coups.

La femme qui accompagnait le vendeur a pu prendre des photos durant l'agression. Couplé aux témoignages de riverains, cela a permis une interpellation rapide de trois frères.

Le principal prévenu a été condamné à 12 mois de prison avec sursis et deux ans de mise à l’épreuve. Les deux autres ont été condamnés à six et cinq mois de prison avec sursis et deux ans de mise à l’épreuve. Des peines assorties d'une interdiction de séjour dans les Côtes-d'Armor et de détention d'arme.

Lire aussi:

Le Bon Coin: il se fait voler un saphir à 120.000 euros

On lui dérobe 115.000 euros d'or dans la rue, il s'accroche à la voiture du voleur

La victime a été passé à tabac après avoir été piégée sur Le Bon Coin.

Commentaires

-