Pierre Menès: le livre témoignage et le retour sur Canal+ d'un miraculé

"Deuxième mi-temps"

Pierre Menès: le livre témoignage et le retour sur Canal+ d'un miraculé

Publié le :

Mercredi 29 Mars 2017 - 10:56

Mise à jour :

Mercredi 29 Mars 2017 - 11:35
Après une double greffe foie-rein et une année 2016 extrêmement difficile, le journaliste sportif emblématique de Canal+ Pierre Menès fera son retour sur la chaîne début avril. Dans un livre intitulé "Deuxième mi-temps" publié ce mercredi, il raconte sa "résurrection".
©Franck Fife/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

"D'octobre à décembre, je suis allé vers la mort, tranquillement". Pierre Menès revient de loin et le fait savoir dans un livre intitulé Deuxième mi-temps publié ce mercredi 29. Trois mois après son opération salvatrice d'une double greffe du rein et du foie qu'il a subi en décembre 2016, le journaliste sportif revient sur sa maladie et les pénibles épreuves qu'il a traversées ces derniers mois. Il a également annoncé son retour sur Canal+ dans le Canal Football Club le dimanche 2 avril.

"Ce que vous m'avez manqué!", écrit Pierre Menès au commencement de son livre-témoignage. Le chroniqueur connu pour son ton franc et ses analyses footballistiques sans détours est impatient de retrouver le plateau du Canal Football Club dont il est l'une des figures les plus emblématiques. "Pas encore au top" c'est-à-dire à "40% de ses moyens physiques", il assure pourtant "être dans un état de forme inespéré", rapporte RTL. L'homme de 53 ans a changé physiquement. Il est passé de 130 kg à 88 kg. Mais aussi mentalement puisqu'il dit avoir "appris à être patient". Il a prévenu: "je vais sûrement pleurer à mon retour (dans l'emission, NDLR)".

Soigné in extremis, Pierre Menès souffrait d'une maladie appelée Nash, traduite en français par Stéatose hépatique non alcoolique. Un mal communément appelé "maladie du soda" due à une surconsommation de sucre et susceptible de provoquer un cancer un du foie. Sur liste d'attente pour se faire greffer, c'est le 12 décembre que le journaliste a appris que les organes dont il avait besoin étaient en cours de transfert. Devenu un cas "d'urgence absolue", le journaliste consacre un chapitre de son livre à sa  "résurrection".

Entouré de sa famille lors de son opération, notamment sa mère et sa compagne Melissa qui a inlassablement veillé à son chevet d'hôpital, Pierre Menès assure avoir repris du poil de la bête.

Dans son livre-témoignage, le journaliste sportif revient sur sa maladie et les pénibles épreuves qu'il a traversées ces derniers mois.

Commentaires

-