"Pinède des singes": deux macaques survivants de l'euthanasie massive vont être épargnés

Sauvés par les associations

"Pinède des singes": deux macaques survivants de l'euthanasie massive vont être épargnés

Publié le :

Mercredi 13 Septembre 2017 - 17:49

Mise à jour :

Mercredi 13 Septembre 2017 - 18:12
La préfecture des Landes a annoncé ce mercredi autoriser les associations de protection des animaux à prendre en charge deux macaques de Java atteints du virus de l'herpes B. Il s'agit d'animaux ayant échappé à l'abattage de 163 de leurs congénères, malades en raison des mauvaises conditions de vie dans un parc animalier.
© FADEL SENNA / AFP/Archives

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
-A +A

Les associations de protection des animaux ont obtenu gain de cause ce mercredi 13, du moins pour deux des plus de 150 macaques de Java contaminés par un virus dans un parc animalier des Landes. En mai dernier, 163 de ces animaux vivant à La Pinède des singes avaient été abattus sur décision de la préfecture en raison de leur contamination à l'herpes B ou herpes neurologique, virus mortel pour l'homme.

Deux mâles avaient cependant pu échapper à la capture et à l'abattage. Ils vivaient en semi-liberté dans le parc, fermé depuis janvier en raison de graves manquements. Ils avaient finalement été capturés et les analyses avaient révélé qu'iles étaient eux aussi porteurs du virus. Mais plusieurs associations de protection des animaux, notamment la SPA et la Fondation Brigitte Bardot, en avaient profité pour demander que les deux survivants soient épargnés.

La préfecture a accédé à leur demande ce mercredi, celle-ci ayant présenté un plan pour que les singes soient pris en charge. Les autorités ont en effet fait savoir par communiqué que celles-ci leur ont transmis "une proposition ferme de prise en charge complète des animaux, comprenant leur transport dans des conditions réglementaires, leur placement dans une structure de quarantaine sanitaire agréée puis leur placement pérenne au sein d’un établissement".

Les deux singes devraient donc être transférés au Refuge de l’Arche, situé à Château-Gontier (Mayenne) dans les semaines à venir.

La Pinède des singes, mise en liquidation judiciaire en avril 2016, avait vu son activité suspendue par arrêté préfectoral en janvier de la même année. Les autorités avaient en effet constaté à plusieurs reprises de "graves dysfonctionnements", notamment des évasions répétées d'animaux, une reproduction non-maîtrisée qui avait porté de 60 à 165 le nombre de macaques en quelques années, mais surtout des mesures prophylactiques parcellaires, précisait la préfecture dans un communiqué.

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
En mai, 163 macaques de Java avaient dût être euthanasiés dans les Landes.

Commentaires

-