Pour détendre l'atmosphère au travail, il met du LSD dans le café

Pour détendre l'atmosphère au travail, il met du LSD dans le café

Publié le :

Mercredi 27 Mars 2019 - 16:15

Mise à jour :

Mercredi 27 Mars 2019 - 16:20
©Photo Bryan Thomas/GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Aux Etats-Unis, un jeune employé de 19 ans a mis du LSD dans le cagé pour lutter contre "les énergies négatives" de ses collègues. Deux d'entre eux ont été hospitalisés.

 

Le suspect a expliqué vouloir simplement "détendre l'atmosphère au travail". Plusieurs employés d'une agence de location de voitures dans le Missouri aux Etats-Unis ont dû être hospitalisés après des malaises la semaine dernière. En effet, un de leur collège avait empoisonné des bouteilles d'eau et du café avec du LSD.

Comme le rapporte la chaîne américaine ABC7, qui révèle l'information, des salariés de l'entreprise en question ont été pris d'étourdissements et de tremblements. Ils ont été hospitalisés. Des analyses toxicologiques ont permis de constater des traces de LSD, une puissante drogue hallucinogène, dans leurs organismes. "Le rythme cardiaque, la température et la pression artérielle augmentent. Certaines personnes disent avoir ressenti des tremblements et des frissons", explique le sergent Tony Dennis.

Lire aussi - Recherche médicale: vers un retour en grâce pour le LSD ?

Une rapide enquête a permis de déterminer qu'un employé âgé de 19 ans avait mis cette substance illicite dans le café de l'entreprise ainsi que dans des bouteilles d'eau laissé à disposition des employés. Il a affirmé avoir agi de la sorte pour lutter contre "les énergies négatives" de ses collègues. 

Les résultats des analyses toxicologiques pourraient entraîner la mise en examen du jeune employé pour "possession de stupéfiant" et "agression au second degré".

Voir:

La mode du "microdosage" au LSD pour doper les méninges et le moral

LSD: sous son emprise, le cerveau fonctionne comme celui d'un enfant

 

Un jeune employé de 19 ans a du LSD pour lutter contre "les énergies négatives" de ses collègues.

Commentaires

-