Pour payer la rançon de sa fille, un convoyeur de fonds détourne des millions de francs suisses

Kidnapping

Pour payer la rançon de sa fille, un convoyeur de fonds détourne des millions de francs suisses

Publié le :

Vendredi 09 Février 2018 - 11:44

Mise à jour :

Vendredi 09 Février 2018 - 11:52
Un convoyeur de fonds français travaillant en Suisse aurait livré son fourgon contenant plusieurs millions de francs suisses pour libérer sa fille kidnappée. Celle-ci avait été enlevée jeudi.
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'affaire est digne d'un film policier hollywoodien. Pour libérer sa fille, kidnappée par des malfaiteurs, un convoyeur de fonds lyonnais aurait dérobé plusieurs millions de francs suisses, les aurait chargés dans un camion et les aurait livrés aux ravisseurs en échange de son enfant.

Tout commence le 8 février dans la soirée à Lyon révèle Europe 1. Aux alentours de 19 h, la fille du convoyeur, âgée de 22 ans, est enlevée chez elle par deux individus se faisant passer pour des plombiers. Ces derniers prennent alors contact avec son père afin de le faire chanter: la vie de sa fille contre une très forte rançon. Ecrasé par l'angoisse et le chagrin, ce dernier obtempère.

Lire aussi - Allemagne: arrestation d'un homme suspecté d'empoisonner des pots pour bébés pour obtenir une rançon (vidéo)

Lors qu'il reçoit le message de menace, le convoyeur de fonds, qui travaille en Suisse, se trouve au volant de son camion. Un rendez-vous est alors fixé en Confédération helvétique, où le père de famille se rend avec la somme réclamée. Soit entre 15 et 30 millions de francs suisses selon Le Parisien. Là, le gang d'au moins trois hommes aurait emporté le contenu du fourgon avant de prendre la fuite.

Comme convenu, la jeune femme a ensuite été libérée à Tramoyes, dans l'Ain. Elle est saine et sauve mais est très choquée par sa mésaventure.

"La police judiciaire de Lyon est chargée de l'enquête et tente actuellement de lever le mystère sur les multiples zones d'ombre de cette affaire", conclut la radio.

 

Une enquête a été ouverte et confiée à la police lyonnaise.

Commentaires

-