Pourquoi Nordahl Lelandais est-il suspecté dans les affaires Morin et Hamadou?

Pourquoi Nordahl Lelandais est-il suspecté dans les affaires Morin et Hamadou?

Publié le :

Vendredi 02 Mars 2018 - 20:45

Mise à jour :

Vendredi 02 Mars 2018 - 20:52
Les familles de deux hommes disparus en 2011 et 2012 après un festival de musique électronique en Savoie ont porté plainte ce vendredi auprès du parquet d'Albertville afin que ces disparitions soient réexaminées à l'aune du dossier Nordahl Lelandais.
©DR
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Nordahl Lelandais serait-il à l'origine de deux autres disparitions? L'homme a avoué en février être impliqué dans la mort, accidentelle selon lui, de la petite Maëlys et indiqué l'emplacement du corps aux enquêteurs. Il est également mis en examen pour l'assassinat d'Arthur Noyer, disparu en avril 2017 près de Chambéry, qu'il nie.

Une seconde affaire qui laisse planer l'idée qu'il pourrait être un tueur en série. Des enquêteurs spécialisés épluchent donc son parcours sur les 15 dernières années afin de trouver d'éventuels liens avec l'ancien maître-chien.

Voir: Affaire Maëlys/Noyer/Lelandais, "FBI français" et "super logiciel" pour étudier d'autres disparitions

Alors que plusieurs familles de disparus se sont déjà manifestées pour exiger des vérifications, deux nouvelles affaires s'ajoutent à cette liste. Celles de Jean-Christophe Morin, 22 ans, et d’Ahmed Hamadou, 45 ans. Les deux hommes ont disparu lors du festival de musique électronique du fort Tamié, respectivement en 2011 et 2012.

Outre la proximité géographique avec la région d'appartenance de Nordahl Lelandais, plusieurs témoignages indiqueraient selon Le Parisien que celui-ci fréquentait ce type d'évènements. Il pourrait même avoir connu la seconde victime, information qui n'est cependant pas confirmée.

Lire aussi: Meurtre de Maëlys -insultes et menaces pleuvent sur les proches de Nordahl Lelandais

Sans accuser Nordahl Lelandais, l'avocat d'une des familles explique les "raisons" de "s'intéresser tout à fait sérieusement" à cet homme dans ces disparitions. "Lelandais était trafiquant, un de nos clients était un peu consommateur (de drogue, NDLR). Visiblement, Lelandais allait dans les endroits festifs. Les deux disparus ont tous les deux fait de l'auto-stop. On est en Savoie."

Interrogé sur des liens directs ou indirects de Nordahl Lelandais avec les disparus, Me Seban a répondu sans plus de détails: "Il y a des éléments".

Les familles des disparus ont déposé plainte ce vendredi 2 pour "enlèvement et séquestration" devant le tribunal d’Albertville (Savoie) et se sont constituées parties civiles. Un moyen "de mettre la justice en mouvement" selon l'un des avocats, alors qu'aucune des deux disparitions n'avait donné lieu à une enquête judiciaire.

Dernièrement, la piste Nordahl Lelandais a été étudiée dans le cadre de la disparition en 2009 de Coralie Moussu, une Gardoise de 32 ans. Onze familles de personnes disparues, venues de l'Isère, des deux Savoie et de la Drôme, se sont réunies le 1er février à Lyon afin d'échanger des informations et d'essayer de savoir si leurs proches ont pu croiser le parcours de Nordahl Lelandais.

Les enquêteurs s'étaient également intéressé à lui concernant les affaires Lucas Tronche et Estelle Mouzin. Dans les deux cas, ils ont rapidement refermé le dossier, les indices montrant que l'homme ne pouvait être présent sur les lieux des disparitions.

Les parents de Jean-Christophe Morin et d’Ahmed Hamadou demandent à ce que leur disparition soit étudiée à la lumière de l'affaire Nordahl Lelandais.


Commentaires

-